Matej Mohoric
Le Slovène Matej Mohoric | .

Mohoric sacré en Espoirs

Publié le , modifié le

Le Slovène Matej Mohoric, 18 ans, a obtenu le titre de champion du monde espoirs, au terme des 173,2 km du parcours vendredi à Florence. Déjà sacré l'année précédente, il a terminé détaché devant le Sud-Africain Louis Meintjes. La meilleure chance française, Julian Alaphilippe, n'a pu prendre que la neuvième place.

Malgré son titre de champion sortant, Matej Mohoric ne figurait pourtant pas, selon les spécialistes, parmi les favoris de cette épreuve, et bien peu ne le voyaient pas capable de conserver son maillot arc-en- ciel. La faute sans doute à un collectif slovène jugé trop faible pour un parcours compliqué, propice à une course de mouvement avec une bosse sélective dans les derniers kilomètres.
On misait beaucoup sur les Italiens, voire les Français. Et si ces deux équipes se sont effectivement montrées, si elles ont tenu leur rôle dans l'animation de la course, elles n'ont pas été capables de placer une attaque décisive.

Ce fut notamment le cas pour les Français, pourtan omniprésents sur l'essentiel de la course, qui ont longtemps tenu les avants-postes, avec Alexis Gougeard et Clément Chevrier, puis avec Fabien Dassonville en tête à trois tours de l'arrivée. Mais c'est Julian Alaphilippe qui a eu la meilleure chance de victoire. Le coureur de 21 ans est passé sous la flamme rouge symbolisant le dernier tour en compagnie de Mohoric. Il a malheureusement coincé ensuite dans la dernière ascension.

Mohoric est donc allé chercher seul son deuxième titre consécutif devant Meintjes à une poignée de secondes. Le sprint du peloton principal, pour la troisième place, a été réglé par le Norvégien Sondre Enger.

Christian Grégoire