scarponi
Michele Scarponi a été suspendu par la Lampre pour une nouvelle implication dans une affaire de dopage | AFP - LUK BENIES

Michele Scarponi suspendu par la Lampre

Publié le , modifié le

L'équipe Lampre a suspendu son coureur italien Michele Scarponi, vainqueur du Giro 2011, pour avoir contacté le sulfureux médecin Michele Ferrari, radié à vie au début de l'été par l'agence américaine antidopage (Usada), a rapporté mardi le site cyclingnews. A 33 ans, c'est un nouveau coup dur pour le Transalpin déjà attrapé par la patrouille en 2007.

"Nous avons suivi notre politique médicale interne et Michele a été suspendu par le médecin de l'équipe Carlo Guardascione. La suspension a commencé le 25 octobre, quand Michele a publié un communiqué", dans lequel il a reconnu avoir passé un examen en présence de Ferrari, a déclaré l'attaché de presse de la Lampre au site internet.
"Nous ne prendrons une sanction définitive qu'à la fin de la procédure disciplinaire", a-t-il ajouté.

Le coureur de 33 ans s'était présenté spontanément mardi devant les magistrats antidopage du Comité national italien (Coni), qui ont interdit aux sportifs italiens de rencontrer le Dr Ferrari en 2002. "J'ai admis avoir effectué un double examen avec le docteur Ferrari en septembre 2010 quand je faisais partie de l'équipe Androni Giocattoli", a déclaré après l'audience Scarponi, cité par la Gazzetta dello Sport.

"J'ai agi de bonne foi"

"J'étais convaincu que le docteur Ferrari ne faisait l'objet d'aucune interdiction et j'ai donc agi de bonne foi (...) J'ai moi-même accepté la procédure disciplinaire et j'ai moi-même demandé à éclaircir ma position au plus vite dans l'intérêt de mon équipe", a-t-il ajouté. Scarponi, suspendu 18 mois en 2007 dans le cadre de l'affaire Puerto, risque au moins trois mois de suspension pour avoir rencontré le Dr Ferrari. Pour des faits similaires, le Coni a suspendu trois mois Filippo Pozzato cette année, allant en-deçà des réquisitions du procureur qui avait réclamé un an de suspension. Le mois dernier, la Gazzetta avait révélé que l'enquête menée par le parquet de Padoue sur Michele Ferrari avait permis de mettre au jour des preuves liant le préparateur italien à Scarponi, au Russe Denis Menchov, vainqueur du Giro en 2009, et à de "nombreux autres coureurs".
Ferrari a été suspendu à vie au début de l'été par l'agence américaine antidopage (Usada) pour son rôle dans le système de dopage de Lance Armstrong, qui s'est vu retirer ses sept victoires sur le Tour de France le mois dernier.

AFP