Meyer Cameron Garmin podium Tour Down Under 01 2011
L'Australien Cameron Meyer bien entouré | AFP - Mark Gunter

Meyer se fait un nom

Publié le , modifié le

Leader depuis la 4e étape, l'Australien cameron Meyer (Garmin-Cervélo) est parvenu à conserver 2" d'avance au classement général sur son compatriote Matthew Goss (HTC-Columbia) pour remporter le Tour Down Under. A 23 ans, il fait un pas de plus dans la hiérarchie de la route, lui qui a décroché 4 titres mondiaux sur piste ces deux dernières saisons et qui prendra part à son premier grand Tour, lors du prochain Giro.

Il avait fait jeu égal au Tour d'Oman avec Fabian Cancellara et Edvald Boasson Hagen. C'était déjà une référence, mais le pistard Cameron Meyer a désormais fait son entrée de plein pied dans le monde du cyclisme sur route. Champion d'Australie de contre-la-montre en 2010, il avait jusque-là plutôt brillé sur les pistes, glanant quatre titres mondiaux ces deux dernières saisons. En remportant le Tour Down Under, il a créé une belle sensation.

Leader de l'épreuve depuis sa victoire dans la quatrième étape, Meyer a résisté aux sprinteurs dans les rues d'Adelaïde et conservé deux secondes d'avance sur son compatriote Matthew Goss (HTC-Columbia) et huit secondes d'avance sur l'Anglais Ben Swift (Team Sky). Ce dernier a remporté la sixième et dernière étape devant son coéquipier Greg Henderson et Matthew Goss. Au classement final, Cameron Meyer devance Goss de deux secondes et Swift de huit secondes. Avec ces huit secondes d'avance au départ de cette dernière étape, Meyer savait bien qu'il allait surtout devoir essayer de contrôler les événements plutôt que les influencer. Sa crainte de voir Matthew Goss gagner s'est rapidement évanouie, le sprinteur de la formation HTC-Columbia se prenant les pieds dans le tapis et ne parvenant qu'à reprendre que six secondes en dépit des secondes de bonification allouées aux deux sprints intermédiaires. Dans le premier sprint, les co-équipiers de Goss se sont mis dans le rouge pour ramener à la raison une échappée animée par le local Stuart O'Grady (Team Leopard). Sous la banderole Goss était néanmoins devancé par Michaël Matthews (Rabobank), le vainqueur de la troisième étape à Stirling. Le maillot de Cameron Meyer tenait encore pour six secondes. Dans le deuxième sprint, HTC-Columbia est passée à côté de son sujet, surprise par l'offensive des coureurs de Rabobank, Jos Van Emden et Thomas Leezer. Allan Davis (Astana) prenait la troisième place et Matt Goss, quatrième, se retournait fou de rage, le poing levé vers tous ses équipiers. Cameron Meyer ne devait pas y croire. Il restait toutefois le dernier sprint, où tout pouvait encore arriver. Un nouveau tandem, composé de Ben Swift et Greg Henderson (Team Sky) faisait diversion en lançant leur sprint de loin devant l'Argentin Juan-Jose Haedo (Saxo Bank) qui venait de se débarrasser de l'Allemand Andre Greipel (Omega Pharma-Lotto) d'un coup d'épaule, devant s'employer de la même manière pour écarter Mark Renshaw. Ce dernier se dégageait sur la gauche mais perdait Matthew Goss resté derrière les deux sprinteurs du Team Sky qu'il ne parvenait à déborder finissant finalement troisième de l'étape. Cameron Meyer pouvait exulter. "Je n'en reviens pas, dit Cameron Meyer, les larmes aux yeux. Mes équipiers ont été fantastiques et je dois admettre que nous avons eu de la réussite".

La réussite ne sourit pas par hasard, et le coureur de 23 ans peut désormais se focaliser sereinement sur les Mondiaux sur piste en mars, puis sur sa première participation à un grand Tour, étant aligné sur le prochain Giro. Et si sa victoire sera médiatiquement éclipsée par l'annonce de la retraite de Lance Armstrong, 67e du général, il sera désormais surveillé par ses rivaux sur les routes.

Classements

Classement de la 6e et dernière étape:
1. Ben Swift (GBR/Team Sky), les 90 km en 1h 53:47.
2. Greg Henderson (NZL) m.t.
3. Matthew Goss (AUS) m.t.
4. Robbie McEwen (AUS) m.t.
5. Juan Jose Haedo (ARG) m.t.
6. Allan Davis (AUS) m.t.
7. Andre Greipel (GER) m.t.
8. Romain Feillu (FRA) m.t.
9. Davide Vigano (ITA) m.t.
10. Jonathan Cantwell (AUS) m.t.
11. Michael Matthews (AUS) m.t.
12. Jose Joaquin Rosas (ESP) m.t.
13. Denis Galimzyanov (RUS) m.t.
14. Tyler Farrar (USA) m.t.
15. Elia Viviani (ITA) m.t.
....
103. Lance Armstrong (USA) à 58.

Classement général final:
1. Cameron Meyer (AUS/Garmin-Cervelo) 17 h 54:27.
2. Matthew Goss (AUS) à 02.
3. Ben Swift (GBR) 08.
4. Michael Matthews (AUS) 09.
5. Laurens Ten Dam (NED) 10.
6. Francisco Ventoso (ESP) 17.
7. Andre Greipel (GER) 26.
8. Blel Kadri (FRA) m.t.
9. Allan Davis (AUS) 27.
10. Luke Roberts (AUS) 28.
11. Alessandro Ballan (ITA) m.t.
12. Gorka Izaguirre (ESP) m.t.
13. Sergey Lagutin (UZB) m.t.
14. Jose Joaquin Rosas (ESP) m.t.
15. Ben Hermans (BEL) 35.
...
67. Lance Armstrong (USA) 6:42.