Merckx inculpé dans un dossier de corruption

Merckx inculpé dans un dossier de corruption

Publié le , modifié le

L'ancien champion cycliste belge Eddy Merckx a récemment été inculpé de corruption active dans un dossier concernant la vente de vélos à la police d'Anderlecht, en région bruxelloise, dans les années 2006 et 2007, a-t-on appris de source judiciaire. L'inculpation du quintuple vainqueur du Tour de France, légende du cyclisme mondial, a été dévoilée par le quotidien belge La Dernière Heure.

Selon La Dernière Heure, Merckx aurait été informé par le commissaire de police d'Andelecht, Philippe Boucar, de l'existence d'un projet de marché de 48 vélos à fournir en 2006 et 2007 à la police locale. A l'époque à la tête d'une entreprise de cycles portant son nom, l'ancien champion aurait grâce à ce commissaire eu connaissance des prix proposés par ses concurrents et auraient donc pu adapter son offre pour remporter ce marché public. Le commissaire aurait en retour obtenu un vélo haut de gamme à un "prix avantageux", selon la DH.

Toujours selon La Dernière Heure, l'inculpation d'Eddy Merckx, qui aurait dû intervenir le 6 décembre 2011, avait été retardée pour que celui qui a été désigné plus grand sportif belge de l'histoire puisse être reçu à l'Elysée pour y être fait grand commandeur de la Légion d'honneur le 15 décembre dernier.Le quotidien précise que ce dossier fait partie d'une enquête plus vaste portant sur plusieurs faits de corruption, portant notamment sur des achats de voitures, dans les services de police bruxellois et mettant en cause plusieurs commissaires et responsables de zones. Eddy Merckx, considéré comme le plus grand cycliste de l'histoire, s'était reconverti en créant sa propre usine de cycles à la fin des années 1970, avant de vendre sa société à un homme d'affaires belges en 2008.

AFP