Michael Matthews GreenEdge
Michael Matthews (GreenEdge) | JOSE JORDAN / AFP

Matthews l'emporte sur le Tour de Suisse

Publié le , modifié le

L'Australien Michael Matthews (Orica-GreenEdge) a remporté mardi la 3e étape du Tour de Suisse disputée sur 193 km entre Flims et Schwarzenbach. Sur ce final en circuit sans grande difficulté Matthews s'est imposé au sprint devant le Slovaque Peter Sagan (Team Tinkoff-Saxo) et le Belge Greg van Avermaet (BMC). Pas de changement au classement général: le maillot jaune est toujours sur les épaules du Néerlandais Tom Dumoulin (Giant) lequel ne compte plus désormais qu'une petite seconde d'avance sur Sagan.

Vainqueur la veille, Sagan faisait encore figure de favori dans le final de  cette étape promise aux sprinteurs et aux puncheurs. Mais à la surprise  générale, Matthews passait le Slovaque dans les derniers hectomètres pour venir  remporter son premier succès sur le Tour de Suisse. Grâce aux bonifications, Sagan est revenu à 1 petite seconde du Néerlandais  Dumoulin (Giant-Alpecin). Mais la très longue (237 km) et difficile étape qui  attend les coureurs mercredi, avec une arrivée en altitude à Sölden (Autriche),  plus connue pour ses pistes de Coupe du monde de ski alpin, laisse peu d'espoir  à Sagan.

En revanche, le Français Thibaut Pinot (FDJ), idéalement placé au général à  la 4e place, à 15 secondes du leader, peut nourrir de réels espoirs, lui à qui  la Suisse réussit bien. Le 3e du Tour de France 2014 s'était en effet imposé  début mai à Champex-Lac dans l'étape la plus alpestre du Tour de Romandie et  veut montrer qu'il est en forme à trois semaines du départ du Tour aux Pays-Bas. Mardi, l'étape a été marquée par une échappée comprenant notamment le Belge  Thomas De Geendt (Lotto-Soudal) et l'Américain Alex Howes (Cannondale).

Les  fuyards étaient repris à 50 km de l'arrivée et chacun pariait sur une victoire  du sprinteur John Degenkolb (Giant-Alpecin), tandis que son rival norvégien  Alexandrer Kristoff était lâché, tout comme le Britannique Mark Cavendish. Mais  Matthews s'imposait finalement, empêchant Sagan de remporter une 11e victoire  dans l'épreuve. Le Belge Philippe Gilbert, blessé à un genou (petite fracture du tibia  latéral-postérieur), a décidé d'abandonner. Son équipe BMC annonçait un peu  plus tard que Gilbert était également contraint de déclarer forfait pour la  Grande Boucle.

Classement de la 4e étape

    1. Michael Matthews (AUS/OGE) les 193 km en 4h 36:00.
    2. Peter Sagan (SVK/TCS) m.t.
    3. Greg van Avermaet (BEL/BMC) m.t.
    4. John Degenkolb (GER/TGA) m.t.
    5. Jasper Stuyven (BEL/TFR) m.t.
    6. Daniel Moreno (ESP/KAT) m.t.
    7. Silvan Dillier (SUI/BMC) m.t.
    8. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) m.t.
    9. Matteo Trentin (ITA/EQS) m.t.
    10. Robert Gesink (NED/TLJ) m.t.

Classement général 

    1. Tom Dumoulin (NED/TGA) 11h 19:09.
    2. Peter Sagan (SVK/TCS)        à 1.
    3. Daniel Moreno (ESP/KAT)        8.
    4. Geraint Thomas (GBR/SKY)       9.
    5. Thibaut Pinot (FRA/FDJ)       15.
    6. Jakob Fuglsang (DEN/AST)      17.
    7. Steve Morabito (SUI/FDJ)      18.
    8. Kristijan Durasek (CRO/LAM)   21.
    9. Bob Jungels (LUX/TFR)         22.
    10. Simon Spilak (SLO/KAT)      m.t.

Christian Grégoire