Daniel Martin (Garmin Cervelo)
L'Irlandais Daniel Martin |

Martin s'impose sur la Vuelta

Publié le , modifié le

L'Irlandais Daniel Martin (Garmin) s'est imposé dimanche dans la 9e étape du Tour d'Espagne, longue de 177 km entre Villacastin et Sierra de Bejar, en réglant au sprint un groupe de six coureurs au sommet de la Covatilla, un final plutôt exigeant, dans lequel Bradley Wiggins a fait impression.. Le Néerlandais Bauke Mollema (Rabobank), 2e de l'étape, a le maillot de leader à Rodriguez pour une petite seconde.

Avant la montée vers la Covatilla, l'étape avait longtemps été animée par quatre hommes: les Néerlandais Pim Ligthart et Martijn Keizer (Vacansoleil), l'Espagnol Jose Vicente Toribio (Andalucia) et l'Allemand Sebastian Lang (Omega Pharma). L'Allemand a ensuite tenté de poursuivre l'échappée en solitaire, mais a été repris par le peloton au pied de la dernière montée et avant l'explication finale entre favoris.

Daniel Martin, qui n'avait jusqu'alors comme principaux faits d'armes que deux victoires majeures, le Tour des Pays de Savoie en 2007 et le Tour de Pologne en 2010, s'est révélé très costaud dans la dernière ascension. Le vice-champion d'Irlande a devancé le Néerlandais Bauke Mollema, 2e et l'Espagnol Juan Jose Cobo (Geox), 3e.Le final débridé de cette 9e étape aura causé quelques dégâts, creusant les écarts entre certains favoris. Michele Scarponi (Lampre), qui avait dynamité la course en attaquant das les premiers kilomètres de la rampe finale, a présumé de ses forces, terminant loin de la tête, tout comme le leader du classement général, le grimpeur espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha). Rodriguez, dans un jour sans après ses deux grands numéros à Valdepenas de Jaen mercredi puis à San Lorenzo de El Escorial samedi, a cédé son maillot rouge de leader au jeune Néerlandais Bauke Mollema, le grimpeur de Rabobank. A l'inverse, Bradley Wiggins (Sky) et surtout Vincenzo Nibali (Liquigas), 3e du général à 9 secondes de Mollema, et qui fut l'auteur de l'attaque décisive dans les six derniers kilomètres, ont pris de sérieuses options pour la suite.

Classement de la 9e étape

1. Daniel Martin (EIR/GRM) les 183,0 km en 4h52:14.(moyenne: 37,6 km/h)
2. Bauke Mollema (NED/RAB) à 0:00.
3. Juan Jose Cobo (ESP/GEO) 0:03.
4. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 0:04.
5. Chris Froome (GBR/SKY) 0:07.
6. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:11.
7. Rein Taaramae (EST/COF) 0:12.
8. Denis Menchov (RUS/GEO) 0:12.
9. Haimar Zubeldia (ESP/RSH) 0:12.
10. Fredrik Kessiakoff (SWE/AST) 0:12.
11. Wout Poels (NED/VAC) 0:15.
12. Kevin Seeldraeyers (BEL/QST) 0:19.
13. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 0:19.
14. Sergio Pardilla (ESP/MOV) 0:38.
15. Chris Anker Sörensen (DEN/SAX) 0:41.

Classement général

1. Bauke Mollema (NED/RAB) 37h11:17.
2. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) à 0:01.
3. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:09.
4. Fredrik Kessiakoff (SWE/AST) 0:18.
5. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 0:27.
6. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:35.
7. Jakob Fuglsang (DEN/LEO) 0:37.
8. Kevin Seeldraeyers (BEL/QST) 0:42.
9. Haimar Zubeldia (ESP/RSH) 0:42.
10. Juan Jose Cobo (ESP/GEO) 0:46.
11. Maxime Monfort (BEL/LEO) 0:55.
12. Daniel Martin (EIR/GRM) 0:55.
13. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 1:00.
14. Chris Froome (GBR/SKY) 1:03.
15. Mikel Nieve (ESP/EUS) 1:08.