Marcel Kittel
Marcel Kittel sur le Tour de France 2018. | AFP

Marcel Kittel rompt son contrat avec la Katusha

Publié le , modifié le

Pas du tout en réussite depuis de longs mois et visé par des critiques acerbes, Marcel Kittel a rompu son contrat avec la Katusha vendredi. L'Allemand dit "avoir besoin de faire un break".

Le 11 avril dernier, il évoquait une "période difficile" et fustigeait les rumeurs qui l'accablaient. Un mois plus tard, Marcel Kittel a annoncé la fin de son aventure chez le Team Katusha-Alpecin. "Lors des deux derniers mois, je me suis senti harrassé. Aujourd'hui, je suis incapable de m'entraîner et de courir au meilleur niveau. Pour cette raison, j'ai décidé de faire un break et de prendre du temps pour moi, de réfléchir à mes objectifs et d'élaborer un plan pour mon avenir", a déclaré le sprinteur allemand sur le site de l'équipe.

"C'est avec tristesse que nous avons accepté la demande de Marcel de s'éloigner de l'équipe et du vélo. Nous comprenons la situation dans laquelle est Marcel et nous le soutenons pleinement en cette période difficile. Tous les membres de l'équipe continueront d'être à ses côtés et nous espérons qu'il reviendra bientôt en course, dans la peau du champion qu'il est", a réagi José Azevedo, le manager général de la formation.

Le sprinteur de 30 ans avait remporté une seule course cette saison, le Trofeo Palma, avait signé une 2e place sur la Clasica de Almeria, et un podium sur une étape de l'UAE Tour. Depuis, il a enchaîné un abandon sur Paris-Nice et deux échecs sur des flandriennes de seconde zone (La Panne et le GP de l'Escaut). L'homme aux 14 victoires d'étape sur le Tour de France n'aura jamais réussi à briller autant avec la Katusha qu'avec la Quick Step.