L'UCI pose la première pierre de sa réflexion globale

Publié le , modifié le

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé le lancement d'une vaste consultation avec toutes les parties prenantes afin de se pencher sur l'avenir du cyclisme. Elle débutera au premier trimestre 2013. "Nous devons tous travailler ensemble pour nous remettre des conséquences que l'affaire Armstrong a, il est certain, causé à notre sport", a dit Pat McQuaid, président de l'UCI.

L'UCI a également dit avoir demandé au président du Conseil international d'arbitrage du sport (CIAS), John Coates, de composer une commission indépendante de trois membres chargée de se pencher sur le rapport de l'Usada (Agence américaine antidopage) concernant l'affaire Lance Armstrong. Elle n'a pas dévoilé les noms des membres retenus mais précise que le président de la commission "sera un avocat expérimenté de renom". Le deuxième membre "sera un consultant juridique recommandé par le président de la commission" et le troisième "sera un administrateur sportif chevronné". Ils seront "tous indépendants du monde du cyclisme".