L'UCI durcit le ton envers les injections

Publié le

Trois jours avant le coup d'envoi du Tour d'Italie, l'Union cycliste internationale (UCI) a décidé d'interdire aux coureurs toute injection de médicaments ou de substances sans indication médicale claire. Après la Fédération d'aviron (FISA) début avril, le cyclisme est la 2e fédération internationale à modifier ainsi son règlement médical pour rendre passible de sanction tout recours à des injections qui ne seraient pas médicalement justifiées et appropriées.