Jeannie Longo paln serré chrono contre-la-montre France 2009
Jeannie Longo | AFP - DAMIEN MEYER

Longo dans le Top 5 mondial

Publié le , modifié le

La Britannique Emma Pooley (28 ans) a remporté ce mercredi le contre-la-montre dames des Championnats du monde sur route, à Geelong, au sud de l'Australie. Jeannie Longo, 51 ans, s'est classée cinquième. La doyenne du peloton, quatre fois titrée dans le contre-la-montre et dixième l'an passé, a réussi sa meilleure performance depuis sa 4e place dans le "chrono" des Jeux Olympiques de Pékin. La Grenobloise vise une médaille sur l'épreuve en ligne, samedi.

Incroyable Jeannie Longo ! A plus de 50 ans, la sportive la plus titrée de l'hexagone a de nouveau prouvé que l'heure de la retraite n'avait pas sonné. La manière avec laquelle elle s'est défendue bec et ongles lors de ce chrono planétaire démontre à toutes ses rivales qu'il faudra encore compter sur elle à l'avenir et probablement dès la course en ligne de samedi où elle espère enlever une nouvelle breloque. Dans ce contre-la-montre, "la Longo" a tout donné pour finalement échoué à quelques encablures d'un podium qu'elle aurait mérité. "Je suis satisfaite même si je suis un peu déçue de passer à côté du podium", a déclaré la championne. "Dans les dix premières, cela aurait été honorable. Dans les cinq, satisfaisant et sur le podium, excellent", a souri la Française, à la carrière exceptionnelle.

Londres 2012 en point de mire

Longo a disputé ses premiers Championnats du monde en 1979. Interrogée sur les JO de Londres 2012, la Française a refusé de s'engager avec trop de précision. "J'ai peur de faire fossile !", a-t-elle plaisanté. "Mais, c'est vrai, il reste seulement un an avant de se retrouver dans l'année olympique". Dans l'optique de Londres, cette championne entraînée depuis longtemps dans  la légende du sport bénéficie en tout cas de la confiance de la DTN Isabelle Gautheron, admiratrice de la performance: "Jeannie à Londres ? Pourquoi pas...  Si elle veut y aller, je suis sûre qu'elle s'en donnera les moyens. On voit bien  qu'elle est encore au niveau d'une médaille. Elle est phénoménale !"

Le chrono de Geelong, long de 22,8 kilomètres, a été gagné par Pooley, qui a enlevé son premier titre mondial. La Britannique, victorieuse à la moyenne de 41,697 km/h, a devancé de 15 secondes l'Allemande Judith Arndt et la Néo-Zélandaise Linda Villumsen, départagées par les dixièmes de seconde. L'Américaine Amber Neben a pris la quatrième place.

Réactions

Emma Pooley (GBR), vainqueur: "C'est fantastique, j'ai du mal à y croire. Juste avant le départ, j'ai dû changer de vélo (jugé non conforme). Ils (les commissaires) ont été très stricts. Mais, à la fin, ce sont les jambes qui comptent, pas le vélo. Cette année, les oreillettes étaient interdites. Pour ma part, je préfère ne pas penser à ce que font les autres, je fais de mon mieux et je vois à la fin le résultat. Favorite de la course en ligne (samedi) ? je ne pense pas. Nous avons une forte équipe qui a vraiment des chances de gagner. Pas seulement moi... je pense que Lizzie (Armitstead), Sharon (Laws) et Nicole (Cooke) sont en forme."

Judith Arndt (GER), 2e: "C'est ma cinquième médaille dans les Championnats du monde et je cours toujours après l'or. Je suis partie lentement, c'est mon point faible. J'essaye de partir vite mais je n'y arrive pas. Pendant la course je savais que j'étais un peu derrière Emma Pooley. Je pense que j'ai fait un assez bon chrono, j'ai bien négocié tous les virages. Ce qu'il m'aurait fallu, c'est quelques degrés de température supplémentaires."

Melanie Villumsen (NZL), 3e: "Une médaille est toujours belle, que ce soit sous un maillot rouge (pour le Danemark en 2009) ou noir (pour la Nouvelle-Zélande en 2010). Mais je suis fière de représenter (mon) nouveau pays. J'ai entendu pas mal de gens qui m'encourageaient par mon nom et par des 'Go Kiwi'."

Classement du contre-la-montre dames

1. Emma Pooley (GBR), les 22,8 km en 32:48. (moyenne: 41,697 km/h)
2. Judith Arndt (GER) à 15.
3. Linda Villumsen (DEN) 15.
4. Amber Neben (USA) 37.
5. Jeannie Longo (FRA) 43.
6. Evelyn Stevens (USA) 1:00.
7. Tara Whitten (CAN) 1:05.
8. Shara Gillow (AUS) 1:13.
9. Emilia Fahlin (SWE) 1:22.
10. Tatiana Guderzo (ITA) 1:25.
11. Emma Johansson (SWE) 1:33.
12. Noemi Cantele (ITA) 1:41.
13. Patricia Schwager (SUI) 1:50.
14. Charlotte Becker (GER) 1:53.
15. Anne Samplonius (CAN) 1:54.

Phinney, un futur crack

Taylor Phinney continue de tracer sa route. Déjà titré sur la piste, le prodige américain s'est imposé dans le contre-la-montre espoirs en ouverture des compétitions. Dans cette course disputée sous un ciel bleu chargé de nuages, l'Allemand Marcel Kittel, 4e l'an passé, a décroché la médaille de bronze. Aux dépens du  Portugais Nelson Oliveira (2e en 2009), qui est resté cette fois au pied du  podium. Agé de 20 ans, le fils de deux médaillés olympiques (Connie Carpenter et Davis Phinney en 1984) a justifié sa réputation de future star. Mais il a dû se surpasser dans le final des 31,8 kilomètres pour précéder de moins de 2 secondes (1 seconde 90) l'Australien Luke Durdrige. "Les gens disaient à l'avance que la victoire m'était acquise et ce n'est pas la meilleure situation", a déclaré le natif du Colorado. Double champion du monde de poursuite sur la piste, Phinney a évoqué aussi la prochaine saison, sa première dans l'élite. Bien que dans l'orbite de Lance Armstrong jusqu'à présent, au sein de l'équipe Livestrong dirigée par Axel Merckx, il a signé en faveur de l'équipe américaine BMC. "Ce serait bien qu'on me donne l'occasion de faire Paris-Roubaix, d'aider George Hincapie qui l'a couru des millions de fois...", s'est amusé l'Américain au gabarit longiligne (1,93 m, 82 kg), qui a gagné à deux reprises la classique française dans la catégorie espoirs.

Classement du contre-la-montre espoirs

1. Taylor Phinney (USA), les 31,8 km en 42:50. (moyenne: 44,259 km/h)
2. Luke Durbridge (AUS) à 01. (01.90)
3. Marcel Kittel (GER) 24.
4. Nelson Oliveira (POR) 27.
5. Rohan Dennis (AUS) 46.
6. Matteo Mammini (ITA) 49.
7. Tom Dumoulin (NED) 1:06.
8. Jesus Herrada (ESP) 1:18.
9. Andrei Krasilnikau (BLR) 1:35.
10. Geoffrey Soupe (FRA) 1:38.
11. Johan Le Bon (FRA) 1:39.
12. Jakub Novak (CZE) 1:51.
13. Gianluca Leonardi (ITA) 2:04.
14. Arthur Van Overberghe (BEL) 2:13.
15. Andrew Talansky (USA) 2:21.