Alejandro Valverde
Alejandro Valverde a vécu une semaine de rêve | ERIC FEFERBERG / AFP

Liège-Bastogne-Liège : Valverde dompte la Doyenne, Alaphilippe 2e

Publié le , modifié le

Après la Flèche Wallonne mercredi, Alejandro Valverde (Movistar) a remporté ce dimanche Liège-Bastogne-Liège, en faisant une nouvelle fois parler son expérience dans le final. Bluffant de maîtrise, le roi des Ardennaises s’impose sur la Doyenne des classiques pour la troisième fois de sa carrière déjà. L’Espagnol a battu au sprint le jeune Français Julian Alaphilippe (22 ans), décidément impressionnant. Joaquim Rodriguez complète le podium.

On prend les mêmes et on recommence! Respectivement premier et deuxième de la Flèche Wallonne plus tôt cette semaine, Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe ont remis ça ce dimanche à Liège. Et comme il y a quatre jours, l'Espagnol était intouchable. Dans le final, en cote, il est revenu avec une facilité déconcertante sur Dani Moreno (Katusha), qui avait placé une offensive sous la flamme rouge. Emmenant Alaphilippe dans sa roue, Valverde a ensuite réglé le sprint sans trembler, remportant la Doyenne pour la troisième fois de sa carrière (2006, 2008, 2015) - après deux podiums en 2013 et 2014 - et confirmant son statut de maître absolu des Ardenaises (à son palmarès figurent aussi trois succès sur la Flèche Wallonne). "C'est incroyable ! A la fin, quand Moreno est parti, je voulais garder de l'énergie pour le sprint mais je devais faire l'effort derrière lui, a réagi Valverde. J'étais le favori et tout le monde me contrôlait. Mais je savais qu'en menant bien ma course, je pouvais gagner".

Alaphilippe plus fort que son leader

Julian Alaphilippe (Etixx - Quick-Step), le poing rageur sur la ligne, devrait rapidement digérer sa déception. A 22 ans, il vient de réaliser une semaine exceptionnelle : 7e de l'Amstel Gold Race, 2e de la Flèche Wallonne, aujourd'hui 2e de Liège-Bastogne-Liège, il est à 22 ans le coureur français le plus prometteur de sa génération. Il a su rester dans la roue des favoris tout au long des 253 kilomètres de la plus vieille des classiques, ne s'affolant pas quand les deux principales échappées du jour (une première de huit coureurs, une seconde de cinq) faussaient compagnie au peloton. Pris dans une grosse chute qui a poussé le tenant du titre, Simon Gerrans, à l'abandon, il a su revenir rapidement parmi les costauds. Il est resté placé lorsque Roman Kreuziger, Jakob Fuglsang puis Vincenzo Nibali faisaient le ménage dans les dix dernières bornes, forçant plusieurs favoris (Gilbert, Gallopin... et son propre leader, Kwiatkowski) à lâcher prise. Il ne lui a manqué qu'un peu d'expérience dans le final, mais que de promesses!

Le classement de la 101e édition de Liège-Bastogne-Liège:
1. Alejandro Valverde (ESP/MOV), les 253 km en 6 h 14:20.
2. Julian Alaphilippe (FRA/ETI) m.t.
3. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) m.t.
4. Rui Costa (POR/LAM) m.t.
5. Roman Kreuziger (CZE/TIN) m.t.
6. Romain Bardet (FRA/ALM) m.t.
7. Sergio Henao (COL/SKY) m.t.
8. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) m.t.
9. Jakob Fuglsang (DEN/AST) m.t.
10. Daniel Moreno (ESP/KAT) m.t.