Lesueur Mélodie victoire Championnats de France en ligne 06 2010
Magalie Lesueur peut fêter son titre de championne de France | AFP - Frank Perry

Lesueur et la gloire devant Longo

Publié le , modifié le

A 20 ans, Mélodie Lesueur (Gervais-Lilas 93) s'est offert son premier titre de championne de France sur route, en devançant de 1'55" Amélie Rivat (Rhöne-Alpes) et surtout de 3'58" Jeannie Longo, qui rate le doublé. Mais la doyenne du cyclisme a tout de même réglé le peloton au sprint pour monter sur la troisième marche du podium.

Jeannie Longo était heureuse. Jeudi, elle avait reconquis le titre de championne de France du contre-la-montre. Elle disait alors que c'était son objectif. Mais elle n'est pas passée si loin de réaliser un nouveau doublé à Chantonnay, comme en 2006. Avec sa rage coutumière, elle a réussi à se montrer la plus rapide au sprint pour terminer en 3e position de la course en ligne remportée par Mélodie Lesueur.

A 20 ans, la jeune fille de l'équipe Gervais-Lilas 93 a a attaqué à environ 60 kilomètres de l'arrivée en compagnie de Nadia Triquet-Claude (Vienne Futuroscope) qu'elle a ensuite rapidement lâchée dans la côte du Champ du Loup, seule difficulté du circuit de 14,1 kilomètres parcouru huit fois (112,8 km). La minute d'avance rapidement acquise par la jeune cycliste a cru régulièrement pour atteindre trois minutes une dizaine de kilomètres avant d'aborder le dernier tour.

Lesueur avait terminé troisième Espoirs du contre-la-montre (7e toutes catégories confondues) remporté par Jeannie Longo. Lors des Championnats de Saint-Brieuc l'an dernier, elle avait signé deux deuxième places en Espoirs, dans le contre-la-montre (5e toutes catégories confondues) et la course en ligne (7e toutes catégories confondues). Elle confirme donc aujourd'hui un vrai talent.

Réactions:
Mélodie Lesueur, vainqueur: "C'est inimaginable. Je n'étais pas partie pour gagner, je ne me sentais pas parmi les favorites, j'y suis allée au courage. (Sur l'échappée solitaire:) Je ne me suis jamais retournée, j'ai fait ma course. C'était très long. Je me suis sentie seule toute la course, j'avais des crampes dans les deux derniers tours. Je me suis battue contre le vent, le peloton, j'ai été au bout de moi-même. Mais ce n'est pas sur une course qu'on peut dire que je suis la relève."

Jeannie Longo, troisième: "C'est bien que ce soit deux jeunes (aux deux premières places). J'ai déjà je ne sais pas combien de titres, un de plus m'aurait fait plaisir mais... Etant donné qu'il y a des tactiques pas super pendant la course, je suis contente de piéger certaines, notamment les grosses formations. Tactiquement, ça a pas toujours été judicieux: Futuroscope (l'équipe de la tenante du titre, Christel Ferrier-Bruneau) était en nombre et il n'y en a aucune sur le podium. Moi j'ai envie de montrer ce que c'est le cyclisme féminin. Les deux jeunes ont attaqué, c'est très bien, je suis ravie. Elles peuvent être la relève, c'est les petites pousses. Maintenant il faut bien les encadrer, les entraîner..."

Résultats
1. Mélodie Lesueur (Gervais-Lilas 93), les 112,8 km en 3 h 07:08.
2. Amélie Rivat (Rhône-Alpes) à 01:56.
3. Jeannie Longo-Ciprelli (Rhône Alpes) 03:59.
4. Christel Ferrier-Bruneau (Vienne Futuroscope) m.t.
5. Edwige Pitel (Michela Fanini) m.t.
6. Audrey Cordon (Vienne Futuroscope) m.t.
7. Sophie Creux (Gervais-Lilas 93) m.t.
8. Eugénie Mermillod (Gervais-Lilas 93) m.t.
9. Béatrice Thomas (Gervais-Lilas 93) m.t.
10. Mélanie Bravard (Gervais-Lilas 93) m.t.
...
13. Julie Krasniak (Lorraine) m.t.
...

NDLR: Mélodie Lesueur a également remporté le titre de championne de France Espoirs devant Amélie Rivat et Audrey Cordon.