Nairo Quintana
Nairo Quintana | LUK BENIES / AFP

Les ténors préfèrent débuter en Argentine

Publié le , modifié le

La saison 2016 de cyclisme se lance ce lundi, avec la Tropicale Amissa-Bongo qui marque les débuts de la nouvelle formation Direct Energie, le Tour San Luis qui réunit un bon nombre de cadors, et le Tour Down Under, qui lance la saison World Tour.

C'est du côté de l'Afrique que la saison va débuter en raison du décalage horaire, avec la Tropicale Amissa-Bongo. Cette course classée en 2.1 qui regroupe neuf sélections nationales et cinq formations professionnelles, sera l'occasion de voir pour la première fois la nouvelle équipe "Direct-Energie" de Jean-René Bernaudeau, un habitué de ce rendez-vous au Gabon, avec une neuvième participation. Thomas Voeckler sera la tête d'affiche de la compétition qui s'achèvera dimanche dans les rues de Libreville. Outre Voeckler, le champion de France Steven Tronet portera lui aussi ses nouvelles couleurs avec l'équipe Fortuneo-Vital Concept.

Sur le Tour Down Under, épreuve UCI World Tour, l'Australien Simon Gerrans cherchera à remporter un quatrième trophée sur ses terres après ceux de 2006, 2012 et 2014. Le leader de la formation Orica-GreenEdge aura pour principal adversaire le tenant du titre, Rohan Dennis, qui sera de surcroît aidé par un nouveau soutien de poids, en la personne de Richie Porte, l'ancien coureur de la Sky ayant terminé deuxième en 2015. D'autres comme Geraint Thomas (3e en 2013) ou Domenico Pozzovivo (6e en 2015) aimeraient aussi tirer leur épingle du jeu.

Mais c'est bien sur le Tour de San Luis, en Argentine, que le plateau sera le plus relevé. Le champion du monde Peter Sagan ne sera pas la seule vedette du cyclisme mondiale à s'essayer sur les routes montagneuses de la province de San Luis, non loin de la Cordillère des Andes. Le maillot vert des quatre derniers Tours de France sera accompagné notamment de Vincenzo Nibali (vainqueur en 2010), ou encore de Nairo Quintana lauréat de l'édition 2014.

Romain Bonte