Les résultats d'Ullrich après mai 2005 annulés

Les résultats d'Ullrich après mai 2005 annulés

Publié le , modifié le

Trois jours après Alberto Contador, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a reconnu une infraction de dopage de la part de l'Allemand Jan Ullrich. Si la suspension de deux ans n'a aucune incidence en raison de la retraite du coureur, en revanche, cette décision signifie que les résultats du coureur obtenus après mai 2005 sont purement annulés. Ullrich qui a mis fin à sa carrière en novembre 2007, voit ainsi sa troisième place sur le Tour de France 2005 annulée.

Cette décision du TAS fait suite à l'appel déposé par l'Union Cycliste Internationale (UCI). L'instance juridique du sport international "a conclu que Jan Ullrich avait commis une infraction de dopage", et indique donc que "Jan Ullrich est suspendu pour une durée de deux ans avec effet rétroactif au 22 août 2011", ce qui n'aura qu'une valeur symbolique. En revanche, "tous les résultats obtenus par l'athlète à partir du 1er mai 2005 jusqu'à sa retraite sont annulés", indique le communiqué du TAS. "La formation arbitrale est arrivée à la conclusion que Jan Ullrich avait  été impliqué au moins dans des actes de dopage sanguins en violation de  l'article 15.2 du règlement antidopage de l'UCI", précise l'instance.

Thomas Bach (président du Comité olympique  allemand): "Le DOSB salue le fait que la situation est désormais claire. Le verdict du TAS est clair. C'est dommage que Jan Ullrich n'ai pas saisi avant  l'opportuinité d'apporter ses propres éclaircissements. Nous espérons aussi,  dans son propre intérêt, qu'il soit désormais raisonnable et s'explique".

Cette condamnation intervient dans le cadre de l'affaire Puerto, qui jusqu'alors, n'avait pas atteint le vainqueur du Tour de France en 1997. Aujourd'hui âgé de 38 ans, Ullrich subit le même sort que d'autres protagonistes de l'affaire Puerto aux premiers rangs desquels on retrouvait l'Espagnol Alejandro Valverde ou l'Italien Ivan Basso. C'est au cours d'une opération de police menée au printemps 2006, que des poches contenant le sang d'Ullrich avaient été retrouvées. Elles avaient été saisies dans le bureau du Dr Eufemiano Fuentes, acteur clé d'un réseau de dopage sanguin.

La sentence du TAS à l'égard d'Ullrich (en anglais)

Romain Bonte