Armée de terre cyclisme
La nouvelle équipe professionnelle de l'Armée de Terre pose devant les Invalides. | MATHILDE L'AZOU

L'équipe Armée de Terre, premiers pas chez les pros

Publié le , modifié le

S'ils ont plutôt l'habitude de ne pas se faire remarquer avec leurs tenues de camouflage, la nouvelle équipe professionnelle de l'Armée de Terre s'est montrée au grand jour ce mardi aux Invalides.

"C'est un jour historique, car pour la première fois de son histoire, l'Armée de Terre va avoir dans ses rangs une équipe professionnelle", annonce le commissaire en chef de 1e classe Hervé Piccirillo, excusant par la même occasion le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, actuellement en Espagne, mais qui a soutenu le projet depuis sa création. Devant lui, dans l'amphithéâtre des Invalides, en face du Musée de l'Armée, les coureurs-soldats montrent leurs nouvelles couleurs. Des treillis, bien évidemment, mais qui ne devraient pas passer inaperçus au sein du peloton.

Cette équipe est la première à bénéficier du statut d'équipe continentale non-professionnelle. En effet, les coureurs sont avant tout des soldats, et sont donc payés par l'Armée et non par leur structure professionnelle, ce qui ne les empêche pas de participer aux mêmes courses qu'AG2R, Bretagne-Séché ou encore Cofidis. 

Débuts prévus à la Marseillaise

Avec plus de 60 victoires l'an dernier au niveau amateur, l'équipe cycliste de l'Armée de Terre est parvenue, après un long combat de plusieurs mois, à passer à l'échelon supérieur. Pour le plus grand bonheur de ses coureurs, comme Yann Guyot, brigadier, qui a levé les bras 17 fois l'an passé : "forcément j'ai hâte de découvrir le monde professionnel, même si j'essaie de ne pas trop y penser quand je m'entraîne… Mais plus les jours passent, plus les échéances se rapprochent et ça motive bien !"

David Lima Da Costa, manager de l'équipe, a recruté de nombreux coureurs, mais aussi un directeur sportif expérimenté, en la personne de Jimmy Casper. Ce dernier, qui sera le seul de l'équipe à ne pas rentrer dans les rangs de l'Armée, compte près de 62 victoires chez les professionnels, dont une étape du Tour de France. Une sacrée expérience, qui pourra rassurer les jeunes nouveaux, comme Bryan Alaphilippe, 19 ans seulement, ou encore Quentin Pacher, soldat de 2e classe.

Les soldats de l'Armée vont attaquer la saison comme les autres professionnels : dimanche, au GP La Marseillaise, avant d'aller sur l'Etoile de Bessèges. Les premiers pas dans ceux des plus grands.

L'équipe de l'Armée de Terre : Bryan Alaphilippe, Benoît Sinner, Yann Guyot, Bruno Armirail, Julien Gonnet, Romain Combaud, Romain Le Roux, Quentin Pacher, Jordan Levasseur, Julien Duval, Jérôme Mainard, Jimmy Raibaud, Alexis Bodiot, Yoann Barbas, Fabien Canal, Etienne Tortelier, David Cherbonnet, Benjamin Thomas.