Levi Leipheimer Rotterdam pluie 07 2010
Levi Leipheimer (RadioShack) | AFP - Lionel Bonaventure

Leipheimer triomphe sur le Tour de Suisse

Publié le , modifié le

L'Américain Levi Leipheimer (RadioShack) a remporté dimanche le Tour de Suisse d'un souffle, quatre secondes, en distançant l'Italien Damiano Cunego de plus de deux minutes dans le contre-la-montre final de 32,1 km autour de Schaffhouse. Cette 9e et dernière étape a été remportée par le Suisse Fabian Cancellara (Leopard). Ce dernier ayant déjà enlevé la première étape à Lugano.

Alors que l'on pensait course gagnée pour Cunego, l'Italien n'a rien pu faire face à l'Américain Leipheimer lors de cette dernière étape. Pour quatre secondes, le plus petit écart de l'histoire du Tour de Suisse, le leader de Radioshack a montré qu'il faudra compter sur lui lors du prochain Tour de France. Le contre-la-montre autour de Schaffhouse a donc été fatal à l'Italien. Parti avec 1 minute 59 de retard sur Cunego au classement général, l'Américain de RadioShack a impressionné et a terminé 3e de l'étape en ne cédant que 13 secondes au vainqueur suisse. Ancien vainqueur du Giro, Cunego s'était emparé du maillot jaune à l'issue d'une longue chevauchée en montagne lors de la 3e étape. Mais il n'a rien pu faire dimanche, finissant 39e de l'étape, à 2 minutes 16 de Cancellara.

"Je ne savais pas à quel point il était proche à la fin, a déclaré Leipheimer, parti avant Cunego dans le contre-la-montre. Tout ce que j'entendais, c'était que mon directeur de course me criait à la fin de sprinter pour le finish. Je pense que c'est ce qui a fait la différence". "J'ai eu des bons et mauvais jours cette semaine. C'était vraiment un Tour de Suisse éprouvant", a ajouté l'Américain après la course. "Je suis vraiment désolé d'avoir perdu, mais c'est le sport, il faut apprendre à perdre avant d'apprécier la victoire, a commenté Cunego. Quand j'ai fait la reconnaissance ce matin, j'ai été déçu car j'ai vu qu'il y avait plein de longues lignes droites qui ne m'avantageaient pas. En repensant à ma performance, je pense que c'est un miracle de terminer deuxième".

Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Rabobank), termine troisième au classement général, à 1 min 02 de Leipheimer. Une place qu'il reprend à l'issue du contre-la-montre au Luxembourgeois Frank Schleck, vainqueur de l'édition 2010 mais qui termine finalement 7e au général. Son frère Andy Schleck, deuxième du Tour de France 2010, est passé complètement à côté de son Tour de Suisse, terminant 19e au classement général à près de 19 minutes du vainqueur. Cancellara, qui a effectué un beau contre-la-montre, était lui aux anges après la remise du trophée. "Que puis-je dire? J'ai été à 100% comme je le suis habituellement et j'ai gagné, s'est félicité Cancellara. Commencer et finir le Tour de cette manière, avec deux victoires, font que c'est un Tour de Suisse parfait pour moi."

Classement de l'étape:
1. Fabian Cancellara (SUI/LEO) les 32,1 km en 41:01.
2. Andreas Kloden (GER/RSH) à 9.
3. Levi Leipheimer (USA/RSHA) 13.
4. Nelson Oliveira (POR/RSH) 25.
5. Tom Danielson (USA/GRM) 38.
6. Gustav Larsson (SWE/SBS) 41.
7. Jakob Fuglsang (DEN/LEO) 44.
8. Thomas De Gendt (BEL/VCD) 48.
9. Chris Froome (GBR/SKY) 1:02.
10. Christian Vandevelde (USA/GRM) 1:04.
Classement général:
1. Levi Leipheimer (USA/RSH) 31 h 45:02.
2. Damiano Cunego (ITA/LAM) à 4.
3. Steven Kruijswijk (RAB/NED) 1:02.
4. Jakob Fuglsang (DEN/LEO) 1:10.
5. Bauke Mollema (NED/RAB) 2:05.
6. Mathias Frank (SUI/BMC) 2:24.
7. Frank Schleck (LUX/LEO) 2:35.
8. Laurens Ten Dam (NED/RAB) 3:11.
9. Tom Danielson (USA/GRM) 3:17.
10. Maxime Montfort (BEL/LEO) 4:12.

Gilles Gaillard