Keagan Girdlestone
Keagan Girdlestone, au début de saison. | Anthony Fitzhenry / Dimension Data

Le retour à la vie de Keagan Girdlestone

Publié le , modifié le

Considéré comme l’un des grands espoirs du cyclisme mondial, le coureur sud-africain Keagan Girdlestone n’est pas passé loin du pire, en juin dernier. Annoncé comme mort par certains médias après avoir percuté sa voiture d’équipe en pleine course, le jeune homme de 19 ans a finalement survécu. Un miracle, selon le corps médical. Cinq mois plus tard, le voilà qui est remonté sur son vélo, avec le rêve de retrouver son niveau, et pourquoi pas le monde professionnel…

4e des championnats du monde juniors de chrono, membre de l’équipe-réserve de Dimension Data après une année en France sous les couleurs de Nantes Atlantique, Keagan Girdlestone était considéré comme l’un des futurs grands du peloton. Sa carrière avait en tout cas bien démarré. Mais le 5 juin dernier, tout a basculé. Italie, Coppa della Pace, course internationale réservée aux coureurs espoirs. Alors qu’il reste quelques kilomètres de course, le coureur sud-africain percute la voiture de son directeur sportif et en traverse le pare-brise arrière.

"Presque 0% de chance de survivre"

Le jeune homme de 19 ans est donné pour mort par les organisateurs de la course, mais aussi les médias italiens. Il faut attendre le début de soirée et un message posté sur Facebook par son père, pour apprendre que Keagan Girdlestone n’est pas décédé,et qu’il se trouve dans un état critique dans un hôpital italien. Une blessure profonde à la carotide a entraîné une hémorragie interne, causant la non-oxygénation de son cerveau pendant plusieurs minutes. Sa famille, encore en Nouvelle-Zélande, est alors prévenue du drame, et les médecins annoncent qu’il ne devrait pas survivre à ces premières 24 heures.

Les premiers pas

Le jeune coureur sud-africain sort finalement du coma, neuf jours après sa terrible chute. Une partie de son cerveau est sévèrement touchée, ce qui entraîne des dommages sur tout le côté gauche de son corps. Après avoir annoncé dans un premier temps que son cerveau ne marcherait plus jamais, les médecins se rétractent, mais soutiennent que Keagan Girdlestone ne pourra plus déplacer seul. Deux semaines plus tard, le jeune coureur faisait pourtant ses premiers pas.


Mi-août, son état de santé lui permet de quitter l’Italie, pour repartir en Nouvelle-Zélande. Entre-temps, le jeune homme de 19 ans a reçu de nombreux soutiens de la part de l’ensemble du peloton professionnel, à commencer par Christopher Froome, ou encore les membres du Team Dimension Data… Dont le premier porteur du maillot jaune sur le Tour 2016, Mark Cavendish. A l’aéroport de Christchurch, ses anciens camarades d’école l’accueillent en réalisant un haka, pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Le retour sur le vélo

Cinq mois jours pour jours après sa terrible chute, le jeune homme de 19 ans, qui avait fait forte impression lors de son passage en France, parcourt ses premiers kilomètres à l’extérieur, accompagné par son père. « Pour le moment, je n’ai roulé que deux fois dehors. La première fois, c’était 30 minutes. La seconde, 55. C’était incroyable ! », confie-t-il à Cycling Tips.