Greipel Terpstra Kung

Cyclisme : Le point sur le mercato des formations françaises

Publié le , modifié le

Greipel, Terpstra, Küng, Rolland, Bonifazio... Ces cinq coureurs rouleront pour une formation française en 2019. Maintenant que la saison est terminée, c'est l'heure de faire le point sur les principaux mouvements qui ont agité les équipes françaises de premier plan depuis le début du mercato.

AG2R La Mondiale 

Pas de gros noms pour rejoindre Romain Bardet et ses coéquipiers. Libre depuis la disparition de son équipe, le champion des Etats-Unis 2017 Larry Warbasse (Aqua Blue Sport) s'est engagé avec l'équipe de Vincent Lavenu. Il sait jouer les équipiers. Cadel Evans, Philippe Gilbert et Tejay van Garderen peuvent en témoigner. La formation World Tour récupère également Geoffrey Bouchard (CR4C Roanne), champion de France chez les amateurs cette année, et Dorian Godon (Cofidis), vainqueur du prologue des Boucles de la Mayenne en 2018.

Une arrivée est possible, celle d'un grimpeur notamment. Le nom de Jaakko Hänninen (Probikeshop Saint-Etienne Loire) a été aussi avancé. Le Finlandais de 21 ans a terminé sur le podium des championnats du monde espoirs cette année et remporté le Tour du Gévaudan. Cyril Gautier fait ses bagages et rejoint Vital Concept. Rudy Barbier rejoint Israël Cycling Academy et Jan Bakelants, ex-20e du Tour 2014 part chez Sunweb. Matteo Montaguti est en fin de contrat et devrait quitter AG2R.

Groupama-FDJ

Mercato aux allures de pillage de la BMC pour la formation de Marc Madiot. La recrue la plus clinquante se nomme Stefan Kung. Le Suisse de 24 ans est un spécialiste du chrono et sera un sérieux atout sur les contre-la-montre par équipes. Cette année, il s'est paré de jaune sur son Tour national.

Il est suivi par Killian Frankiny, un autre Suisse de la BMC, mais cette fois grimpeur. La tribu valaisanne de la FDJ grossit. Un Australien aussi roulera pour les bleu-blanc-rouge. Le champion d'Australie 2017 Miles Scotson, adepte de la piste et bon rouleur, pourrait pourquoi pas protéger un Thibaut Pinot sur le Tour de France.

Sont déjà actés les départs Jérémy Roy, parti à la retraite, et d'Arthur Vichot (Vital Concept). Le double champion de France et 10e du Tour de Suisse cette année est parti pour une nouvelle aventure où son statut devrait être plus important. Vaugrenard, Delage, Ludvigsson et Konovalovas sont en fin de contrat mais devraient rester. Davide Cimolai, lui, devrait partir libre dans une autre formation World Tour pour jouer les poisson-pilotes.

Cofidis 

La formation de Cédric Vasseur a procédé à un recrutement ciblé. Un coureur d'expérience, complet, potentiellement un capitaine de route en la personne de Pierre-Luc Périchon (Fortuneo-Samsic). Le Français de 31 ans a remporté la Polynormande et a terminé 8e des championnats d'Europe cette année. Championnats d'Europe où l'on avait également pu observer Damien Touzé (StMichel-Auber). Lui aussi a rejoint la formation nordiste. A 22 ans, il a franchi un cap cette année et s'est illustrée sur les semi-classiques parisiennes, dont récemment sur Paris-Tours, avec une jolie 15e place.

La formation conti-pro a mis en avant la volonté de "s'internationaliser". Elle a jeté son dévolu sur Jesper Hansen (Astana), qui sera un atout en montagne. Le Danois de 27 ans, ex-vainqueur du Tour de Norvège (2015) avait terminé avec les meilleurs dans l'étape du Portet sur le Tour 2018, devant Poels, Latour et Martin notamment. Le rouleur Marco Mathis (Katusha), champion du monde du chrono U23 en 2016, fera partie du groupe en 2019. Cofidis voit en lui une "valeur montante du cyclisme allemand".

Si la présence de Nacer Bouhanni n'est pas certaine, son équipe a tenu à grossir son train. Les recrutements de Zico Waeytens (Sunweb) et de Filippo Fortin (Team Felbermayr) suivent cette volonté. Reste à savoir s'ils seront au service exclusif de Christophe Laporte ou non. Dans l'autre sens, les frères Turgis (Vital Concept et Direct Energie), Dani Navarro (Katusha), Van Staeyen (Roompot) et Bonnafond (retraite) quittent Cofidis.

Cyclisme : Le point sur le mercato des formations françaises
© AFP

Direct Energie

La formation de Jean-René Bernaudeau a dit adieu à un de ses chefs de file. Sylvain Chavanel a pris sa retraite à 39 ans. La formation vendéenne aimerait continuer à participer au Tour de France et d'intégrer le rang World Tour dès 2019. Pour ce faire, un grand coup a été frappé. 

Niki Terpstra (Quick-Step), vainqueur du dernier Tour des Flandres et de Paris-Roubaix 2014, a rejoint les rangs de la formation conti pro aux 14 victoires cette saison (2 en World Tour). Le Néerlandais de 34 ans vise "une victoire d'étape sur le Tour de France et une victoire de prestige sur une grande classique". DEN a également récupéré un sprinteur au profil intéressant : Niccoló Bonifazio (Bahrain Merida). L'Italien de 24 ans a décroché trois podiums sur le Giro cette année et remporté une étape du Tour de Croatie. Il était prometteur et semble avoir retrouvé une certaine stabilité.

Ajoutez à cela l'arrivée du vice-champion de France et champion du monde espoir 2014 Anthony Turgis (Cofidis). Pim Ligthart (Roompot) va également poser ses valises en France. Le champion des Pays-Bas 2011 devrait assurer un rôle d'équipier pour Terpstra sur les courses flandriennes. Enfin, le jeune puncheur Mathieu Burgaudeau (19 ans) fera partie de l'effectif pro dès l'année prochaine. 

Cyclisme : Le point sur le mercato des formations françaises
© AFP

Fortuneo-Samsic

Autre grand coup des formations françaises, l'arrivée d'André Greipel (Lotto Soudal). Le "Gorille de Rostock" a fait le choix, à 36 ans, de quitter la Belgique pour Fortuneo. L'Allemand de 36 ans n'a certes plus gagné en World Tour depuis janvier mais reste un des cadors parmi les sprinteurs, du haut de ses 155 victoires professionnelles (11 sur le Tour, 7 sur le Giro, 4 sur la Vuelta). Pour l'épauler, la formation conti-pro a engagé un autre vétéran allemand, Robert Wagner (Lotto Jumbo).

Le jeune Alan Riou (21 ans) fera lui aussi partie du groupe pro, vainqueur de la deuxième étape du Tour de l'Avenir cette année. Dans l'autre sens, c'est Pierre-Luc Périchon qui bouge. Direction Cofidis. Arnaud Gérard quitte le peloton professionnel. Pareil pour Armindo Fonseca, malgré ses 28 ans, sa spondylarthrite ankylosante étant devenue trop handicapante. Le Danois Michael Carbel a de son côté annoncé qu'il avait trouvé une nouvelle équipe, reste à savoir où. 

Vital Concept

La formation de Jérôme Pineau, comme ses rivales conti-pro, a également recruté pour accroître son nombre d'invitations. Le double vainqueur d'étape sur le Tour de France et ex-4e du Giro 2014 Pierre Rolland (EF Drapac) partira à l'attaque non pas dans une tunique rose mais verte. Il y retrouvera son pote Cyril Gautier (AG2R La Mondiale), qui a signé en même temps que lui.

Vital Concept récupère également le double champion de France Arthur Vichot (Groupama-FDJ), à la recherche d'un rôle plus important. Maxime Cam (26 ans) refera son retour en pro l'année prochaine avec l'équipe bretonne. A 20 ans, Tanguy Turgis a dû renoncer à sa carrière à cause d'une malformation cardiaque. Son grand frère Jimmy a lui intégré l'équipe et quitté Cofidis.

à voir aussi Cyclisme : 2018, année bleue Cyclisme : 2018, année bleue
Andréa La Perna @A_LaPerna