Cofidis 2015
La version 2015 de Cofidis. | HUBERT VAN MAELE/LA VOIX DU NORD

Le nouveau visage de Cofidis

Publié le , modifié le

Nacer Bouhanni a apporté un vent de renouveau dans l’équipe d’Yvon Sanquer. Le sprinteur sera à l’œuvre dès ce jeudi sur la semaine de Majorque (de jeudi à dimanche aux Baléares).

Cela faisait quelques saisons que l’équipe Cofidis avait perdu en popularité, étouffée par les réussites d’AG2R, FDJ et Europcar, notamment sur le Tour. Les dirigeants de la formation aux couleurs rouges ont longtemps cru en des leaders qui finalement n’en ont pas eu l’étoffe. Des Christophe Le Mével, ou encore Rein Taaramäe, en qui de hauts espoirs avaient été placés au vu des résultats précédents, acquis sous d’autres couleurs.

Alors forcément, avec l’arrivée du Vosgien de 24 ans, étoile montante du sprint, l’heure sera à la confirmation, puisque cette saison sera la première où l’ancien sprinteur de la FDJ aura un train entièrement dédié à sa cause. Geoffrey Soupe, Dominique Rollin, Adrien Petit et Jonas Ahlstrand composent ce train destiné à amener Bouhanni dans les meilleures conditions possible à quelques hectomètres de la ligne d’arrivée.

Objectif : une vingtaine de victoires 

Lors de la présentation d’équipe, à Roubaix, Nacer Bouhanni a été très clair dans ses objectifs : "Je veux remporter rapidement des victoires, le plus  possible, que ce soit  sur le World Tour ou sur les plus petites courses auxquelles je vais prendre  part. Mais c'est vrai qu'il y a des épreuves qui me tiennent à coeur  comme Milan-San Remo ou le Tour de France où j'espère gagner des étapes." Son manager Yvon Sanquer a lui aussi placé la barre très haut : "L'objectif, c'est de gagner des courses, des grandes évidemment, mais  aussi tout ce qui peut être à portée de main. Les victoires, c'est ce qui nous  a manqué l'année dernière avec 30 podiums pour seulement 10 victoires. Si on  pouvait en rajouter une dizaine ça serait bien"

Avec dix nouvelles recrues, l’équipe Cofidis sera forcément au centre de tous les regards à l’ouverture de la saison 2015. Sur les sprints bien entendu, grâce à Bouhanni, mais aussi les classiques, avec Steve Chainel. Ou encore les Grands Tours, puisque Dani Navarro va pouvoir courir libéré de toute pression et de presque tous les regards. Deux néo-professionnels sont également dans le groupe : Anthony Turgis, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège espoirs, et Loïc Chetout, capitaine de route de l’équipe de France. 

Les rouges et blancs seront à l’œuvre dès aujourd’hui, aux Iles Baléares, et dimanche, en France, à l’occasion du GP La Marseillaise. Avec l’objectif annoncé de lever les bras le plus vite possible, histoire de signer un retour fracassant dans l’élite mondiale.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou