Le monde du cyclisme fait part de sa vive émotion après le décès de Nicolas Portal

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Nicolas portal (à droite), aux côtés de Chris Froome
Nicolas Portal (à droite), aux côtés de Chris Froome | PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Quelques minutes après l'annonce du décès de Nicolas Portal, les témoignages du monde du cyclisme ont rapidement afflué pour rendre hommage à l'ancien coureur et directeur sportif d'Ineos.

A peine un mois après le décès de Kobe Bryant, le monde du sport est de nouveau en deuil après la mort brutale de Nicolas Portal, décédé d’une crise cardiaque à l’âge de 40 ans. La disparition tragique du directeur sportif d’Ineos a rapidement suscité une immense vague d’émotion et de réactions sur la planète cyclisme. Les premiers témoignages sont venus des coureurs de l’équipe britannique, à commencer par Chris Froome. Le quadruple vainqueur du Tour de France, à qui Nicolas Portal murmurait dans l’oreillette lors de chacun de ses sacres sur la Grande Boucle, a rendu hommage dans un court message à "l’homme le plus gentil et le plus heureux" qu’il connaissait. "Mes pensées vont ce soir à la femme de Nicolas et ses enfants" a posté Froome sur son compte Twitter.

Egan Bernal a lui choisi Instagram pour rendre hommage à "une personne très importante pour notre équipe, le cyclisme et le sport en général." "Il a été celui qui m'a guidé, depuis la voiture, vers la plupart de mes meilleurs souvenirs dans ce sport", a confié le dernier vainqueur du Tour de France.

Pour Tao Geoghegan Hart, lui aussi membre du Team Ineos, Nicolas Portal était "une véritable inspiration." "Son énergie, son humilité et sa passion pour la vie brillaient tellement. Nico Portal, ce fut un honneur de travailler avec toi. Tu vas énormément nous manquer", a-t-il confié sur Twitter. Toujours sur les réseaux sociaux, Michał Kwiatkowski a lui aussi rendu hommage à son directeur sportif. " Je ne veux pas y croire. Toujours souriant, toujours en forme, toujours plein d'énergie. La vie est injuste."

Au-delà de l'équipe Ineos, l'émotion est immense au sein du peloton. Alberto Contador "abasourdi", Alejandro Valverde "profondément peiné", une "triste nouvelle" pour bon nombre d'équipes, le passé et le présent du cyclisme mondial se pressent pour rendre hommage à l'un des leurs.

"Nous avons eu le privilège de te compter parmi nous pendant quatre années et avons admiré ton travail comme directeur sportif d’une équipe concurrente, mais par dessus tout, ton caractère affable et ton comportement exquis. Repose en paix, Nicolas Portal. Une immense pensée pour ta famille, tes amis et toutes l’équipe Ineos", a twitté l'équipe Movistar, anciennement Caisse d'Epargne, dont Portal a porté le maillot de 2006 à 2009.

Brard : "Il faisait l'unanimité"

Partenaire du Gersois, avec qui il faisait chambre commune durant les compétitions, pendant deux saisons, l'ancien coureur Florent Brard n'a pas tari d'éloge sur son ancien coéquipier. "Personne ne pourra dire du mal de Nicolas tant il était sympa et faisait l’unanimité. Il était humble et mesuré", nous a confié l'ancien champion de France. Des qualités parfaites selon lui pour endosser le costume de directeur sportif de l'équipe Sky (ancien nom d'Ineos), dont la soif de titres pouvait, pour certains, laisser transparaître une certaine dose de suffisance.

"Quand ils sont arrivés, ils étaient un peu arrogants et Nicolas leur a apporté son côté mesuré et humble, poursuit Brard. Il avait beau avoir de l’ambition et être à fond dans son métier, il savait relativiser les choses." Un sentiment partagé par Laurent Jalabert. "Il savait manager les hommes et gagner leur confiance. Son sens tactique était très au-dessus de la moyenne. Il avait beaucoup de maîtrise dans les moments où il faut avoir du sang froid."

Par Xavier Richard et Mathieu Aellen

à voir aussi Le directeur sportif d'Ineos Nicolas Portal décède d'une crise cardiaque Le directeur sportif d'Ineos Nicolas Portal décède d'une crise cardiaque
France tv sport francetvsport