Le maire de Plumelec ne veut pas organiser les championnats de France de cyclisme dans sa commune

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Championnat France cyclisme

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le maire de Plumelec, Stéphane Hamon, a pris position après les annonces d'Edouard Philippe sur les modalités du déconfinement, quant à la tenue des championnats de France de cyclisme dans sa commune fin août. Pour le maire breton, l'interdiction des événements de "plus de 5 000 personnes" avant septembre, devrait inciter la Fédération française de cyclisme à annuler le rendez-vous.

Il avait déjà fait part de sa réticence il y a quelques jours. Après les annonces d’Édouard Philippe à l’Assemblée nationale hier pour présenter les modalités du déconfinement dès le 11 mai, Stéphane Hamon, le maire de Plumelec (Morbihan), confirme sa position. Il a ainsi indiqué qu'il ne souhaitait plus accueillir les championnats de France de cyclisme dans sa commune le 23 août (décalés à cause de l’épidémie de coronavirus, il devait se dérouler fin juin normalement ndlr). "Ne pas voir de rassemblement de plus de 5 000 personnes autorisé avant septembre, cela confirme mes craintes, cela confirme que les garanties sanitaires, avant cette date, ne seront peut-être pas là, donc quelque part, cela conforte ma position d’être réservé à la tenue de ces championnats", a indiqué Stéphane Hamon, à nos confrères de Ouest-France. "Si le Premier ministre a fait part de ce calendrier, c’est que le risque zéro n’existe pas avant septembre…"

Des réticences exprimées depuis quelques jours

Malgré ses réticences exprimées il y a quelques jours, Stéphane Hamon a affirmé, toujours à Ouest-France, qu'il n'avait pas eu de nouvelles de la Fédération française de cyclisme (co-organisatrice de l’événement), ni des autorités de l’État, pour lui donner les "garanties sanitaires" qu’il réclamait. "Les championnats de France de cyclisme réunissent largement plus de 5 000 personnes, ils devaient avoir lieu en août, donc ils n’auront pas lieu, voilà… La sagesse doit maintenant l’emporter, il est temps que le sujet soit classé, que l’on annule des championnats de France. C’est aujourd’hui devenu du bon-sens. L’hypothèse de championnats à huis clos, je n’y crois absolument pas", a-t-il encore déclaré. Pour lui, les annonces d'hier devraient inciter la Fédération française de cyclisme à annuler l'événement.

Le maire breton a d'ailleurs toujours en travers de la gorge le report de la compétition, dont le nouveau calendrier officialisé par l'UCI, lui était parvenu par voie de presse. "Monsieur Lappartient, président de l'UCI et président de l'association du Grand Prix de Plumelec, m'a informé mardi 14 avril à 20h35 de cette organisation, alors au conditionnel. Je constate à la lecture de la presse que ce conditionnel est effectif, à ma grande surprise. (...) Il aurait été davantage respectueux d'être concerté en amont de ces décisions." 

à voir aussi Strade Bianche et Milan-San Remo en antipasti, le Dauphiné sur 4 jours, Roubaix fin octobre, le possible calendrier de l'UCI Strade Bianche et Milan-San Remo en antipasti, le Dauphiné sur 4 jours, Roubaix fin octobre, le possible calendrier de l'UCI
France tv sport francetvsport