Le dispositif de sécurité du Giro à Jérusalem

Le dispositif de sécurité est probablement inédit sur un grand tour : 4000 soldats ou policiers en uniforme ou en civil, plusieurs hélicoptères dans le ciel, des bus ou des camions en travers des grands axes pour éviter les attaques à la voiture bélier ou encore des brigades motorisées. Pour Israël, le Giro est avant tout un moyen de communiquer sur le pays et promouvoir par la même occasion son tourisme. Les locaux se félicitent de voir passer par la terre sainte cet événement au raisonnement mondial.

Publié le , modifié le