Team Sky
Le Team Sky | David Stockman - BELGA MAG - BELGA/AFP

Le contre-la-montre par équipes ouvre les Mondiaux

Publié le , modifié le

Absent du calendrier des championnats du Monde depuis 1994, le contre-la-montre par équipes fait son retour cette année à Valkenburg. A noté que pour ce come-back, les coureurs ne seront plus regroupés par nations mais par équipes de marque. Du coup, la Sky, la Garmin-Sharp et l'Orica GreenEdge font figure de favoris pour décrocher le titre suprême.

Organiser les championnats du monde de cyclisme sur route à Valkenburg aux Pays-Bas n'est pas une nouveauté mais l'Union cycliste internationale va innover en faisant débuter la semaine reine de l'année cycliste par un contre-la-montre par équipes. Loin de l'épreuve des 100km que les anciens connaissaient, c'est un contre-la-montre plus traditionnel que les coureurs vont affronter ce dimanche sur les routes vallonnées du Limburg néerlandais. L'UCI l'a retiré du calendrier mondial en 1995 mais, il y a trois ans, a ressenti le besoin d'améliorer le programme des mondiaux. Elle a pris l'initiative de réunir des personnalités du cyclisme dont son ancien président Hein Verbruggen, l'ancien directeur du Tour de France Jean-Marie Leblanc, et des journalistes, entre autres. Il fut décidé de réintroduire la discipline manquante du cyclisme sur route, le contre-la-montre par équipes.

Pour cette occasion l'Union Cycliste Internationale a tracé un parcours de 53,2 kilomètres et a obligé les équipes du World Tour a y participé. Aussi, si certains managers n'ont pas fait de l'évènement un objectif, d'autres veulent en profiter pour enlever un titre de champion du Monde. Chaque équipe a donné une liste de neuf coureurs à l'UCI mais ce sont seulement six d'entre eux qui prendront le départ dimanche à partir de 13h30. De quoi voir de très belles formations se disputer la victoire.

La Sky pour poursuivre le bel été britannique ?

Contrairement à ce qui était redouté, les stars du peloton n'ont pas déserté cette course d'ouverture. Gilbert pour la BMC, Nibali pour Liquigas, Valverde pour Movistar et même Contador pour Saxo Bank seront présents. Suffisant pour donner du relief à une course qui restera un peu à part pendant cette semaine néerlandaise. Au milieu des traditionnelles courses par équipes nationales, on peut douter de l'intérêt de faire courir les cyclistes par équipes de marques. "Il s'avère que la plupart des fédérations n'avaient pas les moyens de former et de préparer des coureurs et une dizaine de pays, seulement, auraient pris le départ de cette compétition. Nous avons donc proposé ce projet aux équipes de marque qui l'ont accepté avec enthousiasme" révèle Philippe Chevallier, responsable des compétitions de l'UCI. Quoiqu'il arrive on assistera à une belle empoignade ce dimanche.

Impressionnante sur les routes du Tour cet été, l'équipe Sky de Bradley Wiggins fera encore figure de favori. Bien que privée du vainqueur du Tour, la formation britannique a fière allure. Jugez plutôt: Froome, Porte, Boasson Hagen, Rogers, Thomas ou encore Flecha. Que des spécialistes. Pour peu qu'ils aient préparé ce rendez-vous, les Sky pourraient bien être intouchables ce dimanche. Préparer ce contre-la-montre par équipes, l'Omega Pharma l'a fait. Toute la semaine, les coureurs de Patrick Lefevere ont reconnu le parcours méticuleusement et eux aussi disposent de bons spécialistes comme Chavanel, très motivé pour cette épreuve, ou encore Tony Martin, champion du Monde en individuel. Mais les Belges n'ont remporté aucun contre-la-montre par équipes, contrairement à la Garmin-Sharp, à l'Orica GreenEdge et bien sûr à la Sky. Un match à trois qui pourrait être arbitré par Omega-Pharma Quick Step ou encore la Rabobank qui évoluera à domicile.