Le CIO vise la médaille d'Armstrong à Sydney

Publié le , modifié le

Le calvaire continue pour Lance Armstrong. Déchu de ses sept titres sur le Tour de France et lâché par de nombreux sponsors, le Texan se retrouve dans le viseur du CIO. En cause, sa médaille de bronze décroché en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney dans le contre-la-montre. Le CIO est sur le point d'ouvrir une enquête pour décider du retrait ou non de cette breloque au palmarès désormais famélique de l'ancien coureur de l'US Postal.

"Le CIO va ouvrir immédiatement une enquête concernant l'implication de Lance Armstrong, d'autres coureurs et en particulier de leur entourage en ce qui concerne les Jeux olympiques et leur participation future aux Jeux", a annoncé un responsable de l'institution basée en Suisse. Conformément à ses statuts, le CIO dispose de huit ans pour réviser les palmarès et retirer des médailles. Le rapport de l'Usada fait cependant état de pratiques dopantes antérieures aux Jeux de Sydney, ce qui pourrait donner au CIO un fondement juridique pour aller au-delà de ses propres textes.

Jerome Carrere