Le cas Armstrong intéresse le CIO

Publié le , modifié le

Le rapport de l'Agence antidopage américaine (Usada) sur Lance Armstrong intéresse aussi le Comité international olympique (CIO) qui va examiner s'il y a matière à retirer à l'Américain sa médaille de bronze du contre-la-montre des JO-2000, a indiqué le CIO. Ce dossier était surtout attendu par l'Union cycliste internationale, seule compétente juridiquement pour priver le Texan de ses podiums dans les grandes courses cyclistes, dont ses sept Tour de France.

"Le CIO a pris note du rapport de l'Usada et est en train de l'étudier avec toute la documentation correspondante", selon le service de presse de l'instance olympique. "Il serait prématuré à ce stade de dire si le CIO envisage de prendre des mesures. Si nous trouvons des preuves qui justifient l'ouverture d'une procédure disciplinaire, nous agirions bien entendu en conséquence", a-t-il précisé.