François Pervis
François Pervis | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Le bronze au mieux pour les pistards français

Publié le , modifié le

Le trio français de la vitesse par équipes disputera en soirée le match pour la troisième place dans les Championnats du monde de cyclisme sur piste, ce jeudi à Minsk. Julien Palma, qui remplace Grégory Baugé au poste de démarreur, François Pervis et Michael d'Almeida, ont réalisé le troisième temps des qualifications (43 sec 792 sur les 750 m), à 6 centièmes de seconde de la finale.

La Nouvelle-Zélande, créditée du meilleur temps (43 sec 580) et l'Allemagne  se disputeront la médaille d'or. La France sera opposée à l'Australie pour la médaille de bronze. Palma, qui est apparu tendu pour ses grands débuts à l'âge de 20 ans, a été  crédité du neuvième temps sur le premier tour (17 sec 90) avant que Pervis  rétablisse la situation et que d'Almeida (meilleur temps sur le troisième tour)  assure une place dans le dernier carré.

"Quand on débute, on a une grosse pression", a expliqué d'Almeida, seul  rescapé du trio médaillé d'argent l'an passé aux Mondiaux de Melbourne puis aux  JO de Londres puisque Grégory Baugé et Kévin Sireau sont absents à Minsk. Le Francilien a fait l'impasse mercredi sur le kilomètre pour se rétablir  d'une "gastro": "J'ai fait le choix de la raison même si ça m'a fait mal au  coeur de renoncer, j'ai préféré assurer pour la vitesse par équipes qui est  l'épreuve olympique. Le plus important, c'est que j'arrive à tirer l'équipe  vers le haut."

La Grande-Bretagne, championne olympique l'été dernier à Londres, a pris la  sixième place des qualifications.

AFP