La joie du Belge Sven Nys à nouveau champion du Monde
La joie du Belge Sven Nys à nouveau champion du Monde de Cyclo-Cross | AFP - David Stockham

Le Belge Sven Nys champion du monde de cyclo-cross

Publié le , modifié le

Le Belge Sven Nys est devenu champion du monde de cyclo-cross en devançant son compatriote Klaas Vantornout et le Néerlandais Lars van der Haar, samedi à Louisville aux Etats-Unis. Déjà titré en 2005, Nys, âgé de 36 ans, était le favori de la course qu'il a remportée en solitaire grâce à un démarrage dans le dernier tour.

Son palmarès incomparable (six victoires finales en Coupe du monde, onze  Superprestiges, huit titres de champion de Belgique,...) est enfin enrichi d'un deuxième titre mondial obtenu dans des conditions difficiles et dans un cadre inhabituel pour les spécialistes de cyclo-cross.

Ces Mondiaux étaient les premiers organisés hors d'Europe depuis leur  création en 1950. Les coureurs ont en outre eu la surprise vendredi d'apprendre qu'il leur faudrait disputer la course avec 24 heures d'avance, samedi plutôt que dimanche, en raison des risques de crues de la rivière Ohio qui longe le  parcours.

Francis Mourey parti tambour battant

Le septuple champion de France, Francis Mourey, a bien tenté de déjouer cette suprématie belge en mettant le feu à la course. Il a pris la tête dans le deuxième des dix  tours, prenant rapidement une vingtaine de seconde d'avance sur un quatuor  composé des Belges Pauwels, Nys, Vantornout et Albert. Une chute dans le troisième tour l'a ensuite ralenti, permettant aux Belges  de revenir. Alors qu'il était toujours bien placé pour un podium, une crevaison à trois tours de la fin a mis fin à ses espoirs de devenir le premier Français sacré depuis Dominique Arnould en 1993. Mourey termine finalement 11e.

Dans les trois autres catégories, les Néerlandais ont réalisé le carton  plein. Marianne Vos a décroché à 25 ans seulement son sixième titre chez les  dames, le cinquième d'affilée. Mathieu van der Poel chez les juniors et Mike  Teunissen chez les Espoirs ont complété la razzia "Oranje".

Gilles Gaillard