Landis raccroche

Publié le , modifié le

Vainqueur déchu du Tour de France 2006 et principal accusateur de Lance Armstrong, l'Américain Floyd Landis, 35 ans, a décidé d'arrêter sa carrière cycliste. "Je ne franchirai plus une ligne de départ sur la route et je n'essaierai plus de franchir une ligne d'arrivée avant les autres. C'est fini", déclare l'Américain sur le site internet www.espn.com.

"Je suis relativement sûr que ce sport ne peut pas être guéri. De toute façon, ce n’est pas mon job, ce n’est pas mon combat," a confié, un peu amer, l'ancien coéquipier d'Armstrong. Depuis son départ de Phonak il y a cinq ans, l’Américain n’arrivait pas à retrouver son niveau, devant se contenter de places au sein d’équipes de petite facture, comme OUCH-Maxxis et Bahati. "J’ai passé cinq ans à tenter de revenir à une place à laquelle je ne pouvais en fait pas vraiment revenir", explique le vainqueur de Paris-Nice 2006 qui a donc décidé de mettre un terme à sa carrière.

Floyd Landis avait débuté sa carrière en 1999, chez Mercury, avant de rejoindre l’US Postal en 2001, puis Phonak en 2005. Vainqueur du Tour de France 2006 après une longue chevauchée dans les Alpes, Floyd Landis avait été déclassé pour avoir été contrôlé positif à la testostérone pendant cette étape. Il a proclamé son innocence jusqu'en mai dernier avant de passer aux aveux. Venu au cyclisme par le VTT, Landis a longtemps couru dans l'ombre de Lance Armstrong mais dénonce désormais les pratiques de dopage au sein de l'équipe US Postal.

Isabelle Trancoën