L'agence française antidopage tend la main à l'UCI

Publié le

"A l'occasion des compétitions majeures (Paris-Nice, le Dauphiné Libéré et le Tour de France) de la prochaine saison, l'AFLD est disposée à joindre ses efforts à ceux déployés par l'Union cycliste internationale, aussi bien avant que pendant les compétitions", selon un communiqué de l'Agence française de lutte contre le dopage, qui depuis début octobre a un nouveau président, Bruno Genevois.