Cadel Evans cyclisme portrait 052011
Cadel Evans | AFP-COFFRINI

La Romandie réussit à Evans

Publié le , modifié le

L'Australien Cadel Evans (BMC) a remporté le Tour de Romandie ce dimanche, à l'issue de la cinquième et dernière étape enlevée par le Britannique Ben Swift (Sky). Le champion du monde 2009 qui avait pris le maillot jaune de leader la veille lors du contre-la-montre individuel, a conservé ses 18 secondes d'avance sur Tony Martin et ses 19 secondes sur Alexandre Vinokourov.

"C'est une course que j'aime, je suis toujours content de gagner ici", a déclaré le coureur australien à la chaîne suisse TSR2. "Maintenant, je vais travailler en prévision du Dauphiné, mais mon vrai premier objectif est le Tour de France", a ajouté Evans, qui avait revêtu le maillot jaune à la quatrième étape. Pour Evans, il s'agit de la deuxième victoire au Tour de Romandie après 2006. Le plus helvétique des Australiens tenait à s'imposer dans son pays d'adoption. "Pour moi, c'est comme un succès à la maison. C'est la Suisse que j'ai choisie quand j'ai décidé en 1998 de venir vivre dans l'hémisphère Nord pour faire du VTT", a-t-il déclaré.

Indisponible pendant un mois en mars en raison d'une blessure au genou, le coureur australien, âgé de 34 ans, s'est dit surpris d'avoir retrouvé si rapidement un bon niveau et place désormais tous ses espoirs dans le Tour de France, au sein d'une formation BMC qu'il juge particulièrement forte. "Nous avions déja une belle équipe l'an dernier (au Tour), mais malheureusement je me suis fracturé le bras. Je suis fermement convaincu que cette année notre équipe est encore meilleure", a-t-il dit. "Des courses comme celle-ci sont idéales pour apprendre à se connaître les uns les autres avant le Tour. J'espère que mes victoires à Tirreno-Adriatico et ici donneront à mes coéquipers le petit plus de motivation pour le reste de la saison", a ajouté Evans.

Victoire de Swift

L'Australien a parfaitement négocié cette ultime étape qui aurait pu se révéler piégeuse avec les cols de première catégorie du Mollendruz et du Marchairuz. Les attaques n'ont pas manqué dès le départ de la course. Dans la première, on retrouvait le Néerlandais Lieuwe Westra (Vacansoleil), troisième du contre-la-montre la veille au Signal-de-Bougy et qui ne comptait que 1mn 42 sec de retard sur le maillot jaune. Mais les coéquipiers d'Evans ont parfaitement conduit leur course et ont annihilé la tentative des fuyards.

Pour l'ultime étape de ce Tour de Romandie, la victoire s'est finalement jouée au sprint avec une victoire de Ben Swift, âgé de 24 ans, qui a fêté son quatrième succès de la saison. Le Britannique a devancé l'Italien Davide Vigano et l'Espagnol Oscar Freire. "C'était parfait, j'ai vraiment aimé le parcours de cette année", a estimé Swift, selon lequel son "équipe a fait un excellent travail" en repoussant les attaques de ses adversaires.

Classement général:
1. Cadel Evans (AUS/BMC) 16h 51:49.
2. Tony Martin (GER) à 18.
3. Alexandre Vinokourov (KAZ) 19.
4. Marco Pinotti (ITA) 31.
5. Benat Intxausti (ESP) 41.
6. Pieter Weening (NED) 51.
7. Janez Brajkovic (SLO) 52.
8. Pavel Brutt (RUS) 58.
9. Andrew Talansky (USA) 59.
10. David Millar (GBR) 1:00.

Romain Bonte