Greg Henderson et Matthew Hayman Team Sky
Matthew Hayman et son coéquipier Greg Henderson (Team Sky) | AFP - DOUG PENSINGER

La première d'Hayman

Publié le , modifié le

L'Australien Matthew Hayman (Team Sky) a remporté, jeudi, sa première victoire de la saison à l'occasion de la 61e édition de Paris-Bourges. A l'issue des 190km, courus en partie sous la pluie, il a devancé de peu ses compatriotes Baden Cooke (Saxo Bank) et Greg Henderson (Team Sky). Le premier Français, Julien Simon (Saur-Sojasun) termine 5e tandis qu'Anthony Ravard (AG2R-La Mondiale), tenant du titre, prend la 7e place.

Classement final
1. Mathew Hayman (AUS/Sky) les 187 km en 4 h 30:29.
(moyenne: 41,459 km/h)
2. Baden Cooke (AUS/SBS) m.t.
3. Gregory Henderson (NZL/Sky) m.t.
4. John Degenkolb (GER/THR) m.t.
5. Julien Simon (FRA/SAU) m.t.
6. Alexandre Blain (FRA/EDR) m.t.
7. Anthony Ravard (FRA/ALM) m.t.
8. Romain Feillu (FRA/VAC) m.t.
9. Samuel Dumoulin (FRA/COF) m.t.
10. Christopher Sutton (AUS/Sky) m.t
...

La triplette australienne

Victorieux l'an passé, Anthony Ravard (AG2R-La Mondiale), 13e des derniers Mondiaux à Copenhague, a raté le coche. Le Nantais avait a coeur de conserver son titre mais sous la pluie et le vent, il n'a pas su mater la concurrence. Notamment la concurrence australienne qui a accroché les trois premières places à l'issue des 190 km entre Gien et Bourges. Alors que les sprinteurs espéraient une arrivée au sprint dans les rues de Bourges, les baroudeurs ont cherché à jouer leur va-tout. Ainsi, le départ se faisait tambours battants et, après seulement 30km, une dizaine de coureurs  réussissaient à prendre le large. Parmi les fuyards du jours, il y avait John Degenkolb (HTC Highroad), Bjorn Leukemans, Matthew Hayman (Sky), Frédéric Guesdon (FDJ) ou encore Geoffroy Lequatre (RadioShack). L'échappée parvenait à prendre environ 2 minutes d'avance sur le peloton mais ce dernier ne lâchait toutefois pas l'affaire.

A environ, 40km de l'arrivée, le groupe de tête se scindait en deux et les poursuivants se faisaient rapidement reprendre par le peloton. Un peloton qui était resté au contact tout au long de la course. A dix kilomètres de la ligne, John Degenkolb (HTC), Geoffroy Lequatre (RadioShack), Marco Marcato (Vacansoleil), Matthew Hayman (Team Sky), Laszlo Bodrogi (Team Type 1) et Paul Voss (Endura Racing) ne comptaient plus que 30 secondes d'avances. Derrière, la FDJ et Saxo Bank emmenaient le peloton bon train. A ce stade, le sprint massif paraissait inévitable. Mais Matthew Hayman, sans doute un peu plus frais que ses compagnons d'échappée, relançait une fois de plus et franchissait la ligne en tête alors que le souffle du peloton devait se faire de plus en plus fort.

Au classement général, les Australiens Baden Cooke (Saxo Bank) et Greg Henderson (Team Sky) ont complété le podium. Le premier Français, Julien Simon (Saur-Sojasun) a terminé 5e tandis qu'Anthony Ravard (AG2R-La Mondiale), tenant du titre, a pris la 7e place. Sur ses talons, Romain Feillu (Vacansoleil) et Samuel Dumoulin (Cofidis) se sont classés respectivement 8e et 9e.

Plus tôt dans la saison, Matthew Hayman, ex-pensionnaire de la formation néerlandaise Rabobank (2000-2009), s'était fait remarqué en terminant 3e du Het Nieuwsblad ou encore 10e de Paris-Roubaix.

Isabelle Trancoën