La France gagne la vitesse par équipes sans Pervis, blessé

Publié le , modifié le

La France a remporté la vitesse par équipes lors de la troisième et dernière manche de la Coupe du monde, samedi soir, à Cali (Colombie), mais sans François Pervis, blessé plus tôt dans une chute en keirin. Sans son triple champion du monde, le trio français s'est toutefois imposé en battant en finale les Pays-Bas. Kévin Sireau, appelé en secours, a fait équipe avec Grégory Baugé au poste de démarreur et Quentin Lafargue en finisseur.

Pervis, trois fois titré dans les Championnats du monde sur cette même piste en février dernier, a été accidenté (boyau éclaté) dès le premier tour du tournoi du keirin et a été blessé à un genou et à une épaule, selon la Fédération française (FFC). "Je suis cassé de partout ! J'ai de grosses brûlures et un gros choc à l'épaule qui m'a fait une profonde entaille à cause de la pédale du mec qui me suivait", a déclaré Pervis sur le site internet de la FFC (ffc.fr). "Dans le dernier virage je suis devant et mon boyau arrière éclate. Le mec qui me suivait m'a percuté l'épaule avec sa pédale. J'ai un gros traumatisme. Il faut que je passe une écho(graphie) pour voir si un tendon n'est pas touché", a ajouté le Mayennais, dont la progression a été contrariée cette saison par toutes sortes de problèmes physiques.

AFP