La FFC demande la suppression des oreillettes

Publié le , modifié le

La Fédération française de cyclisme a demandé lundi "la suppression définitive des oreillettes dans toutes les courses cyclistes", pour prévenir le danger lié aux paris sportifs.

"La lutte antidopage doit rester une priorité et le rapport de l'Usada le démontre bien s'il en était encore besoin", estime la fédération présidée par David Lappartient après la décision de l'Union cycliste internationale (UCI) sanctionnant Lance Armstrong sur la base du rapport de l'agence antidopage américaine (Usada). "Cependant, le monde du sport doit se préparer à affronter un autre fléau qui risque de l'atteindre tout aussi durement dans sa crédibilité et sa moralité, qui est la prolifération dans le monde des paris sportifs", insiste la FFC. "S'il existe un acte fondateur de toute politique de prévention de ces risques dans le cyclisme, c'est bien la suppression définitive des oreillettes dans toutes les courses cyclistes. C'est pour cela que la FFC appelle l'UCI à légiférer, sans tarder, dans ce sens", conclut la fédération française.