Kreuziger se console avec une étape

Kreuziger se console avec une étape

Publié le , modifié le

Le Tchèque Roman Kreuziger (Astana) a remporté en solitaire la 19e étape du Tour d'Italie, vendredi, à Alpe di Pampeago, devant le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin). L'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) a perdu du temps sur Hesjedal mais a sauvé son maillot rose de leader, pour 17 secondes, à deux jours de l'arrivée. Une étape qui a été notamment marquée par la présence du Français Sandy Casar longtemps à l'avant de la course.

Hesjedal (CAN/Garmin): "J'ai fait une grande étape. Dans le final, j'ai senti que j'avais encore des forces et je suis parti à  l'attaque. Je termine très fatigué. Je suis confiant et je pense que je peux  bien me défendre samedi sur des montées très dures elles aussi."

Le Canadien a distancé ses adversaires pour la victoire finale dans les trois derniers kilomètres de l'ascension, après plusieurs démarrages de l'Italien Michele Scarponi, vainqueur sortant du Giro. L'Italien Ivan Basso, dont les équipiers ont le plus souvent dicté l'allure dans les cols de cette étape de haute montagne, a lâché prise dans le final et a cédé près de 40 secondes à Hesjedal. Une échappée de 17 coureurs, dont le mieux classé était le Français Sandy Casar (19e à 12 min 25 sec), a pris les devants en début d'étape et a attaqué le premier col, le Passo Manghen, avec près de neuf minutes d'avance. Dans la première ascension du Pampeago, Casar et l'Italien Stefano Pirazzi ont distancé leurs compagnons, alors que le rythme imposé par les hommes de Basso écrémait le peloton.

Casar passe encore très près...

Roman Kreuziger (CZE/Astana): "C'est ma première victoire dans un grand tour. J'en suis satisfait mais je ne suis pas comblé parce que j'étais venu sur le Giro pour le classement général".

Kreuziger s'est dégagé dans la montée du Passo Lavaze, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Accompagné un temps par l'Italien Dario Cataldo, il est revenu sur le duo de tête (Pirazzi, Casar) à 4 kilomètres de la ligne avant de le distancer quelques instants plus tard. Défaillant mercredi dans l'étape de Cortina d'Ampezzo, le Tchèque a signé un succès de prestige, son premier dans le Giro. Agé de 26 ans, Kreuziger a été l'an passé le meilleur jeune de la course (5e au général après le déclassement de Contador).

Au classement général, Rodriguez précède désormais de 17 secondes Hesjedal, le mieux placé pour la victoire finale dimanche compte tenu de ses qualités de rouleur pour le contre-la-montre de Milan, et Scarponi de 1 min 39. Samedi, les rescapés du Giro affronteront la dernière étape de montagne (219 km), par le Mortirolo, l'un des cols les plus durs d'Europe, avant de rejoindre le sommet du Passo Stelvio, le point le plus haut de la course, à 2757 mètres d'altitude.

Classement de l'étape:
1. Roman Kreuziger (CZE/AST), les 198 km en 6h18:03.
2. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) à 19.
3. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 32.
4. Michele Scarponi (ITA/LAM) 35.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/COG) 43.
6. Ivan Basso (ITA/LIQ) 55.
7. Rigoberto Uran (COL/SKY) 57.
8. Mikel Nieve (ESP/EUS) 1:18.
9. Stefano Pirazzi (ITA/COG) 1:22.
10. John Gadret (FRA/ALM) 1:22.
11. Thomas De Gendt (BEL/LTB) 1:34.
12. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:34.
13. Sergio Henao (COL/SKY) 1:37.
14. Sandy Casar (FRA/FDJ) 1:41.
15. Dario Cataldo (ITA/OPQ) 1:52.

Classement général:
1. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 84h06:13.
2. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) à 0:17.
3. Michele Scarponi (ITA/LAM) 1:39.
4. Ivan Basso (ITA/LIQ) 1:45.
5. Rigoberto Uran (COL/SKY) 3:21.
6. Domenico Pozzovivo (ITA/COG) 3:30.
7. John Gadret (FRA/ALM) 5:36.
8. Thomas De Gendt (BEL/VAC) 5:40.
9. Sergio Henao (COL/SKY) 5:47.
10. Damiano Cunego (ITA/LAM) 6:09.

Gilles Gaillard