Julie Bresset
Julie Bresset | Maxpp

Julie Bresset championne du monde

Publié le , modifié le

La VTTiste Française Julie Bresset, championne olympique et du monde en titre, a conservé son titre mondial du cross-country samedi à Pietermaritzburg (Afrique du Sud) en devançant au finish la polonaise Maja Wloszczowska. Bresset s'impose avec 5 secondes d'avance sur Wloszczowska, et plus d'une minute sur la Suissesse Esther Süss, qui prend la médaille de bronze.

Blessée à la clavicule en avril, Bresset a été retardée dans sa préparation  et affirmait avant la course ne pas savoir exactement où elle en était par  rapport à ses concurrentes. Mais son expérience des grands rendez-vous et sa capacité à être présente  le Jour-J lui ont de nouveau été précieuses pour arracher ce troisième titre  majeur consécutif. Le duo Bresset-Wloszczowska s'était détaché au troisième des six tours de  circuit, en compagnie de la prometteuse jeune Slovène Tanja Zakelj, qui a  cependant perdu rapidement toute chance, victime d'une chute spectaculaire. Le mano a mano entre la Française de 24 ans et la Polonaise de 29 ans a  duré pendant plus de 45 minutes, aucune des deux ne parvenant à faire la  différence.

Très à l'aise dans les descentes très techniques du difficile parcours de  Pietermaritzburg, Bresset a finalement pris quelques longueurs d'avance dans le  dernier pierrier avant l'arrivée, prenant tous les risques pour s'assurer une  marge de 5 secondes sur la ligne. Wloszczowska, native de Varsovie, a été championne du monde du marathon  (VTT) en 2003 et du cross-country en 2010, et médaillée d'argent du  cross-country aux Jeux olympiques de 2008 à Pékin. En 2013, elle avait déjà  décroché la médaille de bronze des championnats d'Europe à Berne.

"En début de course, c'est (la Slovène) Tanja Zakelj qui a accéléré, a confié Julie Bresset.  "J'ai fait l'effort pour ne pas lâcher, mais ensuite elle s'est mise un peu dans  le rouge. C'est vrai qu'elle paraissait très forte, et sur ce parcours là, je  me suis demandé si j'allais arriver à suivre. Mais je me sentais vraiment à  l'aise, depuis le début de la semaine ça allait bien. Je ne pense pas qu'on ai  fait la différence dans les sections techniques, mais avec Maja en fait on  faisait toutes les deux l'effort pour être devant, et du coup on se retrouvait  ensemble. Dans un parcours aussi technique, il faut être devant, si on fait une  erreur, si quelqu'un tombe devant, on se retrouve piégé. Ensuite, la course  s'est terminée par un duel avec Maja, je suis d'abord restée derrière, elle a  vu que j'étais propre, que je pouvais rester dans la roue. Dans les sections  techniques, j'ai regardé où elle passait, et sur la fin, il faut tout donner  pour être devant. Dans la dernière bosse, ça c'est joué dans la tête, j'avais  mal aux jambes, mais il fallait rester devant".

Classement:
    1. Julie Bresset (FRA) les six tours en 1h42:54
    2. Maja Wloczszowska (POL) à 5 sec
    3. Esther Süss (SUI) à 1:06

Vidéo: Le grand bonheur de Julie Bresset

Voir la video

AFP