Paris Nice Julian Alaphilippe
Le coureur français Julian Alaphilippe (Quick-Step) est en jaune. | AFP - Jeff Pachoud

Julian Alaphilippe s'offre la Flèche Wallonne !

Publié le , modifié le

Julian Alaphilippe faisait partie des favoris, il a répondu présent. Le Français de l'équipe Quick-Step a remporté avec brio la Flèche Wallonne mercredi en devançant le quadruple tenant du titre Alejandro Valverde. C'est la première grande classique de la carrière d'Alaphilippe.

C’est le jour de gloire de Julian Alaphilippe ! Le Tricolore de la Quick-Step a remporté la Flèche Wallonne mercredi en dominant le quintuple vainqueur Alejandro Valverde dans le final. Alaphilippe a fait la différence en costaud, à 250 mètres de l’arrivée du terrible Mur de Huy. C’est la première victoire sur une classique du natif de Saint-Amand.

Alejandro Valverde semblait pourtant intouchable. Vainqueur des quatre dernières éditions, le puncheur de la Movistar avait fait ce qu’il fallait, même sans une équipe réellement forte autour de lui. Dans la dernière montée, qu’il connaît par cœur, l’Espagnol est resté placé, prêt à croquer la concurrence comme à son habitude sur l’Ardennaise. Mais il est tombé sur un immense Julian Alaphilippe, à la jambe volante dans le Mur.

Parti à la chasse de son coéquipier Maximilian Schachmann, dernier rescapé du groupe d’attaquant dans lequel figurait Vincenzo Nibali, le Tricolore a résisté à l’effort de Valverde pour l’emporter sans discussion sur la ligne d’arrivée avec quatre secondes d’avance sur son principal rival et Jelle Vanendert (Lotto-Soudal) à six secondes. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), venu se tester pour Liège-Bastogne-Liège dimanche et la fin de la saison, termine neuvième.

Le Top 10

21 ans après Jalabert

Souvent placé sur la Flèche après deux deuxièmes places en 2015 et 2016 (dérrière Valverde), Alaphilippe tournait autour d’un succès en classiques, son terrain de jeu favori. Cette fois, il n’a laissé sa chance à personne, sans pour autant lever les bras à l’arrivée, et pour cause. « Je ne savais même pas que j’avais gagné, a assuré le coureur une fois la ligne d’arrivée passée. J’entendais mal à la radio, je pensais qu’il y avait encore Nibali devant. » L’Italien avait été en réalité repris au pied de la montée finale par le groupe des favoris, qui avait pourtant longtemps attendu, laissant la responsabilité de la poursuite à la Movistar.

L'arrivée en vidéo

Le début de parcours, pourtant gonflé par l’ajout des côtes de la Vecquée et de la Redoute, traditionnelles difficultés de Liège-Bastogne-Liège, s’était finalement résumé à un copier-coller des éditions précédentes avec une échappée à huit (dont quatre Français) reprise à 45 kilomètres de la fin. Comme pour mieux savourer un finish de fou et un succès de prestige.

Julian Alaphilippe succède à Laurent Jalabert, dernier vainqueur bleu-blanc-rouge sur la Flèche en 1997, et à Arnaud Démare, denier à avoir décroché une classique en 2016 sur Milan – Sanremo. Une entrée par la grande porte dans l'histoire du cyclisme tricolore et un peu plus d'espoirs pour la Doyenne dimanche, sur laquelle le coureur Quick-Step fera là aussi partie des prétendants.

La réaction de Julian Alaphilippe

Julian Alaphilippe s'offre la Flèche Wallonne !
Loris Belin @LorisBelin