Moreno Hofland (Belkin)
Moreno Hofland (Belkin), très rapide au sprint | ERIC FEFERBERG / AFP

Hofland devant Degenkolb et Bouhanni

Publié le , modifié le

La deuxième étape de Paris-Nice entre Rambouillet et Saint-Georges-sur-Baulche a été remportée par le Néerlandais Moreno Hofland (Belkin) devant John Degenkolb (Giant Shimano) et le Français Nacer Bouhanni (FDJ.fr) qui conserve son maillot jaune de leader du classement général.

Bouhanni et Degenkold s'étaient partagés les deux premières places dimanche lors de la première étape de Paris-Nice. Ils pensaient sûrement se livrer un nouveau mano-à-mano à Saint-Georges-sur-Baulche. Mais le premier et le deuxième du classement général ont été surpris par un Néerlandais, Moreno Hofland. Le coureur de la Belkin a réglé le sprint du peloton qui avait fait l'effort de revenir sur les deux échappés du jour, Aleksej Saramotins (IAM) et Anthony Delaplace (Bretagne-Séché). Il monte sur la troisième marche du podium au général à 4 secondes du leader Nacer Bouhanni et à deux de l'Allemand.

Sous un soleil printanier, le Français Anthony Delaplace et le Letton  Aleksejs Saramotins ont mené une très longue échappée, lancée dès le Km 2,5 de  cette étape de 205 kilomètres. Delaplace a dû laisser partir son compagnon à 12 kilomètres de l'arrivée et  Saramotins a résisté jusqu'à l'approche des 3 derniers kilomètres. Le duo a compté jusqu'à près de 11 minutes sur le peloton contrôlé par  l'équipe FDJ.fr de Bouhanni puis par les Omega Pharma du Belge Gianni Meersman, lequel a été retardé par une chute dans le final. Mardi, l'arrivée de la troisième étape, longue de 180 kilomètres à partir  de Toucy (centre), est jugée sur le circuit de Magny-Cours près de Nevers, en conclusion d'un parcours de plaine.