Bardet et Pinot
Romain Bardet et Thibaut Pinot font leur rentrée. | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Grand Prix La Marseillaise: l’heure de la reprise pour Pinot, Bardet et Gallopin

Publié le , modifié le

Le Grand Prix La Marseillaise est aux cyclistes ce que le cartable est aux écoliers : le symbole de la rentrée. Première course française du calendrier, c’est sur cette épreuve, souvent dominée par les sprinteurs, que se sont donnés rendez-vous les deux meilleurs… grimpeurs français, Thibaut Pinot (FDJ) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale).

143,8 km dans la région phocéenne pour bien démarrer l’année : tel est le programme du Grand Prix La Marseillaise, première manche de la Coupe de France 2016. L’ensemble des équipes professionnelles françaises répondent à l’appel, ainsi que les équipes World Tour de Lotto-Soudal et d’IAM Cycling. Le parcours semble taillé pour les puncheurs, ce qui devrait faire plaisir aux principaux porte-paroles du cyclisme français, engagés sur l’événement.

Tony Gallopin (Lotto-Soudal), Thibaut Pinot (FDJ) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale) sont en effet les principaux leaders de la formation et auront forcément à cœur de marquer les esprits dès la reprise. Le col de Gineste, que l’on retrouve à moins de dix kilomètres de l’arrivée, pourrait leur convenir, tout comme la route des crêtes (3,8 km à 8% de pente moyenne).

Les chances de victoires de Gallopin, Pinot ou encore Bardet restent malgré tout minces, compte-tenu de la date de l’épreuve, assez éloignée des objectifs principaux de ces trois coureurs, qui visent tous les trois le Tour de France ainsi qu’une participation aux Jeux Olympiques de Rio.

Parmi les favoris, il faut également citer Samuel Dumoulin (AG2R La Mondiale), vainqueur en 2012, du sprinteur australien Heinrich Haussler (IAM cycling), ou encore de Sylvain Chavanel (Direct Energie).

   Les cinq derniers vainqueurs :​

2015: Pim Ligthart (NED)
2014: Kenneth Vanbilsen (BEL)
2013: Justin Jules (FRA)
2012: Samuel Dumoulin (FRA)
2011: Jérémy Roy (FRA)