Wellens
Tim Wellens s'impose sous une pluie battante. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA/AFP

GP de Montréal : Tim Wellens plus rapide qu'Adam Yates

Publié le , modifié le

Déjà vainqueur cette saison de l'Eneco Tour et 10e de Paris-Nice en mars dernier, le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) a remporté, ce dimanche, le Grand Prix de Montréal. Dans des conditions apocalyptiques mêlant pluie et orage, il a devancé au sprint son compagnon d'échappée, le Britannique Adam Yates (Orica-GreenEdge). Le Portugais Rui Costa (Lampre-Merida) a pris quant à lui la troisième place. A 24 ans, Wellens succède à l'Australien Simon Gerrans au palmarès de cette course québequoise.

La course a été marquée, outre les conditions climatiques difficiles, par une échappée composée de Thomas Voeckler (Europcar), Manuel Quinziato (BMC), Louis Vervaeke (Lotto-Soudal) et Andriy Grivko (Astana). Le quatuor de fuyards a compté plus de deux minutes d'avance à 60 km de la ligne mais a été repris à 12 km du finish. C'est ce moment précis qu'a choisi Adam Yates, vainqueur cette saison de la Classica San Sebastian, pour prendre la poudre d'escampette. Mais le Britannique s'est rapidement retrouvé avec Tim Wellens sur ses talons.

Au lors du sprint final, c'est le coureur belge de la Lotto-Soudal qui s'est montré le plus costaud. "Au sprint, je me sentais supérieur à  Adam, a confié Wellens à l'issue de la course. J'avais remarqué dans les relais que j'étais plus puissant que lui. Mais  un sprint, c'est toujours incertain". "Tim était le plus fort, il n'y a rien dire, a estimé pour sa part Yates. Il  me bat à la régulière". 

Non sélectionné pour les championnats du monde à Richmond (27 septembre), Tim Wellens attend désormais avec impatience et quelques ambitions le Tour de Lombardie (4 octobre), son "dernier objectif" d'une saison déjà très satisfaisante. 

Classement

    1. Tim Wellens (BEL/LOT) les 205,7 km en 5h20:09.
    (moyenne: 38,6 km/h)
    2. Adam Yates (ENG/ORI) à 0:00.
    3. Rui Costa (POR/LAM) 0:00.
    4. Jan Bakelants (BEL/ALM) 0:00.
    5. Tiesj Benoot (BEL/LOT) 0:00.
    6. Wilco Kelderman (NED/LNL) 0:00.
    7. Romain Bardet (FRA/ALM) 0:00.
    8. Robert Gesink (NED/LNL) 0:00.
    9. Philippe Gilbert (BEL/BMC) 0:00.
    10. Tom-Jelte Slagter (NED/CAN) 0:00.

Isabelle Trancoën