Bradley Wiggins
L'Anglais Bradley Wiggins | SIPA - GIAN MATTIA D'ALBERTO

Wiggins arrête les frais sur le Tour d'Italie

Publié le , modifié le

Quelques minutes après l'abandon de Hesjedal (Garmin), vainqueur du Tour d'Italie 2012, c'est Bradley Wiggins (Sky) qui a décidé de mettre pied à terre avant le départ de la 13e étape. Depuis le début de l'épreuve, le vainqueur du Tour de France 2012 est en souffrance, accumulant temps perdu et chutes. Malade, avec "une aggravtion de son infection pulmonaire" selon les médecins de son équipe, il se trouvait à plus de cinq minutes du leader de la course, Vincenzo Nibali.

Le Tour d'Italie a perdu deux têtes d'affiche ce matin, avant même le départ de la 13e étape. Le Canadien Ryder Hesjedal, tenant du titre, a préféré s'arrêter, l'officialisation de son abandon intervenant quelques minutes avant celle de Bradley Wiggins. L'annonce est tout sauf une surprise. Le vainqueur du Tour de France 2012 a vécu un cauchemar depuis le début de la course. Des coéquipiers qui l'oublient dans une cassure, des chutes sous la pluie, une infection pulmonaire, tous les éléments étaient contre lui. Hier, il a franchi la ligne d'arrivée de la 12e étape en 112e position, à plus de 3' du vainqueur, très très loin de Vincenzo Nibali, porteur du maillot rose, qui avait bien joué le coup lors de cette journée: "Nous avons appris qu'il avait déjà une minute de retard après la descente", a expliqué Nibali. "Même si ce n'était pas beaucoup, c'était vraiment dur avec la pluie. Il a perdu beaucoup de temps." C'est sans doute le coup de trop, le coup fatal.

Mais ce sont les médecins qui l'ont incité à s'arrêter. Selon la formation Sky, il est victime d'une "aggravation de son infection pulmonaire", certainement consécutive à cette nouvelle journée passée sous la pluie. "Nous avons suivi Bradley pendant la nuit et, ce matin, nous avons décidé de le retirer de la course après avoir consulté le médecin de l'équipe", a déclaré Dave Brailsford, le patron de Sky. "Son infection pulmonaire a empiré et la santé de nos coureurs est toujours notre préoccupation principale", a ajouté Brail. "Bradley voulait continuer mais il est tout simplement incapable de le faire pour raisons médicales", a conclu le responsable de l'équipe.