Tejay Van Garderen Mikel Landa
Tejay Van Garderen devance Mikel Landa pour la victoire d'étape | Luk BENIES / AFP

Van Garderen profite du statu quo entre les leaders

Publié le , modifié le

L'Américain Tejay Van Garderen a remporté la 18e étape du Tour d'Italie entre Moena et Ortisei en devançant Mikel Landa. Tom Dumoulin, Nairo Quintana et Vincenzo Nibali se sont neutralisés. Pinot, 3e sur la ligne d'arrivée, fait la bonne opération du jour en reprenant plus d'une minute au classement général.

Cinq ascensions, 137 kilomètres et près de 4000 mètres de dénivelé n'ont pas suffi à départager Dumoulin, Quintana et Nibali. Les trois premiers du classement général ont chacun eu leur chance, mais leurs attaques ont singulièrement manqué de tranchant pour faire de véritables différences, comme s'ils craignaient le contre. Au final, c'est le Néerlandais qui fait la bonne opération. Le Maillot Rose conserve son avance et surtout, il a eu la confirmation que le Colombien et l'Italien n'ont peut-être pas les jambes pour déboulonner la machine batave. Le leader de la Movistar a bien tenté de décanter la situation en plaçant plusieurs équipiers devant  mais la tactique, trop prévisible, a fait chou blanc. Nibali, lui aussi, a essayé de secouer le cocotier mais ses saillies manquaient clairement de punch. "Je n'ai pas compris leur tactique", a commenté à l'arrivée le grand Néerlandais (1,86 m). "Ils m'ont marqué tandis que d'autres ont repris du temps. Ils n'ont pas travaillé. Pinot est plus fort qu'eux dans un contre-la-montre plat. S'ils continuent à courir sur moi, j'espère qu'ils perdront leur place sur le podium".

Pinot en embuscade

Du coup, dans l'optique du classement final, c'est bien Thibaut Pinot qui fait la bonne opération en reprenant plus d'une minute au trio. Le fer de lance de la FDJ ne compte plus qu'1'36 de retard sur Dumoulin et reste en lice pour la gagne. Plutôt discret, voire en difficulté durant la majeure partie de l'étape, le Tricolore a retrouvé du jus dans la dernière ascension du jour. Avec son coéquipier Reichenbach, c'est lui qui a d'abord repris Quintana puis, profitant de l'observation entre les leaders, il est parti à la pédale chercher la 3e place de l'étape, terminant dans les roues de Van Gerderen et Landa. Les deux hommes, rescapés de l'échappée du jour, ont tous les deux été récompensés de leurs efforts. L'Américain en s'adjugeant la victoire, sa première sur un grand Tour, et l'Espagnol en consolidant son maillot bleu de meilleur grimpeur.

Réactions

Vincenzo Nibali (ITA/Bahrein), 3e du général: "A mon avis, il (Dumoulin) fait un peu le fanfaron, je n'ai jamais parlé comme ça. Il a montré qu'il était fort mais il ne faut pas en dire trop, lui aussi peut perdre le podium, personne n'est à l'abri. On ne va pas l'emmener en carrosse jusqu'à Milan. Il faut continuer comme cela, garder les pieds sur terre et parler moins. Connaissez-vous le karma ? La roue tourne. Jusqu'à présent, il a été le plus fort. Aujourd'hui, j'ai eu un peu de malchance, la tactique était bonne. La course aurait pu prendre une autre tournure si nous avions pu faire la descente dans le Gardena. Gagner le Giro est très difficile. Mais ce n'est pas encore fini."

Thibaut Pinot (FRA/FDJ), 3e de l'étape et 4e du général: "Je suis content même si j'échoue pour la victoire d'étape. C'est dommage mais il faut se contenter de ça. C'était une belle étape, à une allure très élevée. Si on m'avait dit hier (mercredi) soir que je finirais troisième, je ne l'aurais pas cru. J'ai réussi à bien dormir la nuit dernière, j'ai bien récupéré. Je savais que ça se passerait bien. Maintenant je vais me battre pour le podium qui était mon objectif au départ du Giro."

Classement de l'étape

1. Tejay Van Garderen (USA/BMC), les 137 km en 3 h 54:04.
2. Mikel Landa (ESP/MOV) m.t.
3. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 08.
4. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 08.
5. Jan Hirt (CZE/CCC) 11.
6. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 24.
7. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 34.
8. Bauke Mollema (NED/TRE) 34.
9. Tom Dumoulin (NED/SUN) 1:06.
10. Nairo Quintana (COL/MOV) 1:06.

Classement général

1. Tom Dumoulin (NED/Sunweb) 80h00:48.
2. Nairo Quintana (COL/MOV) à 0:31.
3. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 1:12.
4. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 1:36.
5. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 1:58.
6. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 2:07.
7. Bauke Mollema (NED/TRE) 3:17.
8. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 5:48.
9. Adam Yates (GBR/ORI) 7:06.
10. Bob Jungels (LUX/QST) 7:24