Diego Ulissi (Lampre)
Diego Ulissi (Lampre) | DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / DPPI MEDIA

Ulissi refait le coup

Publié le , modifié le

La première étape de montagne du Giro a livré un scénario palpitant puisque Pierre Rolland a longtemps cru à la victoire avant de se faire rattraper puis déposer à 300 mètres de la ligne d'arrivée par le peloton des favoris dont s'est extirpé Diego Ulissi pour aller chercher sa deuxième victoire d'étape sur le Giro. Cadel Evans endosse le maillot rose de leader.

Qu'elle est cruelle cette image d'un Pierre Rolland quasiment à l'arrêt dans l'ultime kilomètre de la 8e étape du Giro, se faisant littéralement déposer par Diego Ulissi et Robert Kiserlovski revenus comme des balles pour se disputer la victoire. Le grimpeur d'Europcar avait pourtant fait tout ce qu'il fallait ou presque pour aller chercher une troisième victoire d'étape française sur ce Giro. Parti à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, Rolland avait devancé la grande bagarre, qui n'aura finalement jamais lieu, entre leader. A l'avant, Rolland avait un appui en la personne de Perrig Quéméneur, présent dans le groupe d'échappés du jour en compagnie de Quintero, Bérard, Bandiera, Cattaneo, Pirazzi, Boasson Hagen, Vorganov, Finetto et Arredondo. Ce groupe de 10 a compté jusqu'à plus de 8 minutes d'avance mais le seul Arredondo aura cru à la victoire. Évidemment le meilleur grimpeur du groupe, le Colombien a, petit à petit, lâché tous ses compagnons d'échappée avant de voir Pierre Rolland revenir sur lui dans les derniers kilomètres.

Rolland y a cru jusqu'au bout

La seule erreur de Pierre Rolland aura peut-être été de temporiser au moment où il est revenu sur Arredondo à l'avant. Le double vainqueur d'étape sur le Tour de France a alors grimacé avant de prendre les devants dans le duo, sans pour autant chercher à lâcher son adversaire. La fatigue s'en chargera à sa place. A moins de deux kilomètres de l'arrivée, le dernier rescapé de l'échappée matinale doit jeter l'éponge. Comme il était écrit que le sort serait cruel, Rolland se fait donc dépasser par un Diego Ulissi qui prouve tout le talent qu'il a dans les jambes avec cette deuxième victoire d'étape sur ce Giro.

"C'est très frustrant ! Ma femme doit arriver ce soir. Elle attend un enfant et je voulais leur offrir une victoire. Je suis passé très près. J'y ai cru... mais c'est comme ça. J'ai fait 35 kilomètres devant, à fond, comme dans un chrono. J'espère pouvoir remettre ça.", a expliqué Rolland après l'étape.

Côté favoris, la bagarre n'a donc pas eu lieu. Pozzovivo a fait rouler ses équipiers, au premier rang desquels Alexis Vuillermoz a fait forte impression, mais n'a rien tenté. C'est donc Daniel Moreno, orphelin de "Purito" Rodriguez, qui a lancé l'offensive dans le dernier kilomètre, condamnant du même coup Pierre Rolland. Cadel Evans a géré et endosse le maillot rose. Seul hic, il a perdu deux secondes sur Naïro Quitana. Une goutte d'eau dans l'océan. Rien à côté de la déception qui doit habiter Pierre Rolland ce samedi soir.

Les classements:

Classement de la 8e étape:

1. Diego Ulissi (ITA/LAM) les 179,0 km en 4h47:47.
2. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) à 0:00.
3. Wilco Kelderman (NED/BKN) 0:06.
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:06.
5. Cadel Evans (AUS/BMC) 0:08.
6. Rigoberto Uran (COL/OPQ) 0:08.
7. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 0:08.
8. Rafal Majka (POL/TIN) 0:14.
9. Fabio Aru (ITA/AST) 0:17.
10. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 0:20.
11. Wout Poels (NED/OPQ) 0:22.
12. Franco Pellizotti (ITA/AND) 0:24.
13. Ivan Basso (ITA/CAN) 0:24.
14. Francis Mourey (FRA/FDJ) 0:24.
15. Pierre Rolland (FRA/EUC) 0:24.
16. Kanstantsin Siutsou (BLR/SKY) 0:28.
17. Mikel Landa (ESP/AST) 0:28.
18. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:33.
19. Gianluca Brambilla (ITA/OPQ) 0:35.
20. Steve Morabito (SUI/BMC) 0:35.

Classement général

1. Cadel Evans (AUS/BMC) 34h22:35.
2. Rigoberto Uran (COL/OPQ) à 0:57.
3. Rafal Majka (POL/TIN) 1:10.
4. Steve Morabito (SUI/BMC) 1:31.
5. Fabio Aru (ITA/AST) 1:39.
6. Diego Ulissi (ITA/LAM) 1:43.
7. Wilco Kelderman (NED/BKN) 1:44.
8. Nairo Quintana (COL/MOV) 1:45.
9. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 1:49.
10. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 1:50.
11. Ivan Basso (ITA/CAN) 2:01.
12. Gianluca Brambilla (ITA/OPQ) 2:52.
13. Pierre Rolland (FRA/EUC) 2:56.
14. Wout Poels (NED/OPQ) 3:03.
15. Maxime Monfort (BEL/LTB) 3:41.
16. Samuel Sanchez (ESP/BMC) 3:52.
17. Matteo Rabottini (ITA/NRI) 4:03.
18. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 4:25.
19. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 4:30.
20. Franco Pellizotti (ITA/AND) 5:03.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot