Mikel Nieve, vainqueur de la 13e étape du Giro 2016
Mikel Nieve, vainqueur de la 13e étape du Giro 2016 | Luk BENIES / AFP

Tour d'Italie: Nieve lève les bras, Amador prend le rose

Publié le , modifié le

Parti de loin dans un groupe étoffé, Mikel Nieve a remporté la 13e étape du Giro sur un parcours difficile entre Palmanova et Cividale del Friuli (170 kilomètres). L'Espagnol de la Sky décroche le deuxième succès de sa carrière sur les routes du Tour d'Italie. Dans la lutte pour le classement général, les leaders se sont neutralisés malgré des attaques de Nibali, Chaves et Valverde. Andrey Amador chipe le maillot rose à un Bob Jungels pourtant combatif.

Le Giro va crescendo et le scénario de la 13e étape le confirme. Sur les routes difficiles du Frioul, les coureurs du Tour d'Italie ont souffert, Bob Jungels en tête. A contre-temps une bonne partie de la journée, le Luxembourgeois (Etixx-Quick Step) a été trop juste dans l'ultime ascension et doit lâcher son beau maillot rose à Andrey Amador, présent dans le groupe des favoris. A l'avant, Mikel Nieve a profité d'un groupe parti de loin pour remporter une superbe victoire après avoir éliminé un à un ses compagnons du jour.

Les leaders se montrent

Ce groupe, composé d'une trentaine de coureurs, est parti aux alentours du kilomètre 40 et a contraint les Etixx-Quick Step à mener la chasse face à la menace Diego Ulissi. L'écart, qui a grimpé à 3'15'', mettait le paletot rose de Bob Jungels en danger. Sous l'impulsion de ses coéquipiers, le Luxembourgeois a repoussé cette menace mais a laissé des plumes. De l'énergie qui lui manquera plus tard pour résister aux attaques des Nibali, Chaves ou encore Valverde dans les deux dernières ascensions du jour. Des accélérations qui profitent à Andrey Amador, nouveau leader ce Tour d'Italie avec 26 secondes d'avance sur Jungels et 41 sur Nibali. Samedi, les coureurs monteront à plus de 2 000 mètres d'altitude pour le premier épisode de grande montagne de ce Giro 2016. La grande bagarre va pouvoir débuter.