Tour d'Italie : fracture du bassin pour Geraint Thomas qui jette l'éponge

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Geraint Thomas (Ineos Grenadiers) en grande souffrance à l'arrivée de la 3e étape du Giro 2020
Geraint Thomas (Ineos Grenadiers) en grande souffrance à l'arrivée de la 3e étape du Giro 2020 | Luca BETTINI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Coup de tonnerre sur le Giro : Geraint Thomas, grand favori de la compétition n'a pas pris le départ de la quatrième étape mardi. Le Gallois souffre d'une fracture du bassin après être tombé lourdement lundi avant le départ de la 3e étape.

Ce début de Giro tourne à l'hécatombe ! Après les abandons de Miguel Angel Lopez et Aleksandr Vlasov, et les déconvenues de plusieurs favoris lundi sur les pentes de l'Etna, un autre cador quitte les routes transalpines après seulement trois étapes. Tombé durant le départ fictif lundi, le leader d'Ineos Grenadiers, Geraint Thomas, est contraint de ne pas pouvoir prendre le départ de la quatrième étape. Le Gallois, sérieusement amoché, et arrivé à 12'19" du vainqueur Jonathan Caicedo. il souffre d'une fracture au niveau du bassin.

"Geraint a passé une IRM et un scanner ce matin, qui ont révélé une petite fracture dans la partie inférieure du bassin et qui n'avait pas été vu avec les radios hier, a expliqué le médecin de la formation britannique, Phil Riley. Par précaution, il va se retirer de la course car c'est une blessure qui pourrait facilement s'aggraver."

Le coup est rude pour la formation Ineos, mastodonte du peloton depuis de nombreuses saisons sur les Grands Tours mais poursuivi ces derniers mois par la malchance. L'an passé, Christopher Froome avait subi une terrible chute lors d'une reconnaissance sur les routes du Critérium du Dauphiné, passant de longues semaines à l'hôpital. Le Britannique peine depuis à retrouver son niveau. Egan Bernal, vainqueur du Tour de France 2019 et favori à sa propre succession, n'est pas allé plus loin cette année que la 16e étape. Lundi, Geraint Thomas a tout perdu avant même le début de l'étape, la faute à une chute provoquée par un bidon tombé sur la chaussée.

Thomas espérait sur ce Giro se consoler de n'avoir pas été retenu par sa formation pour disputer le Tour de France dans cette saison au calendrier restreint par le coronavirus. Le coureur de 34 ans souhaitait prouver que son sacre sur la Grande Boucle 2018 et sa 2e place en 2019 ne devaient rien au hasard. Mais les nouveaux examens réalisés ce mardi par le coureur ne lui laissait aucune chance de pouvoir continuer la course. "C'est tellement frustrant, a-t-il réagi sur le site de son équipe. J'ai tellement travaillé pour cette course. J'ai fait tout ce que j'ai pu et j'avais le sentiment que j'étais en aussi bonne forme, si ce n'est même meilleure que quand j'ai gagné le Tour. Je me sentais vraiment bien, que cela se termine comme ça, ça fait mal aux tripes."

En 2017 déjà, Thomas avait dû quitter le Tour d'Italie suite à une chute. Le favori de la compétition laisse donc la chasse au maillot rose un peu plus ouverte encore. 

à voir aussi Giro : Revivez la 4e étape entre Catane et Villafranco Giro : Revivez la 4e étape entre Catane et Villafranco