Tinkoff Michael Rogers 052014
Michaël Rogers retrouve le sourire sur le Tour d'Italie | AFP - Tim de Waele

Rogers s'impose sur le Giro

Publié le , modifié le

L'Australien Michael Rogers (Tinkoff) a remporté en solitaire la 11e étape du Tour d'Italie disputée mercredi sur 249 km entre Collechio et Savone. Rogers s'est dégagé dans la descente du dernier col, à 20 kilomètres de l'arrivée, pour précéder finalement le premier peloton de 10 secondes à l'arrivée. Son compatriote Cadel Evans (BMC) a conservé le maillot rose de leader à la veille du premier grand contre-la-montre individuel.

Cette longue étape, a été constamment animée. Une échappée de 14 coureurs (Moreno, Mourey, Bongiorno, Barbin, Moser, Quémeneur, Sicard, Thurau, Monsalve, Vorganov, Preidler, Deignan, Roche, Rovny) s'est formée dans la descente du premier col, à près de 170 kilomètres de l'arrivée. Le travail de l'équipe Androni a permis au premier peloton de se rapprocher avant le Naso di Gatto, le col précédant l'arrivée, que le Colombien Julian Arredondo a franchi en tête devant un groupe de contre-attaquants (Rolland,  Preidler, Zardini, Losada, Pellizotti).

La résurrection de Rogers

Après le regroupement opéré à l'entrée des 25 derniers kilomètres, Rogers a  porté l'attaque décisive pour signer un nouveau succès australien dans ce Giro  où les Australiens s'illustrent (3 étapes et le maillot rose depuis la 2e étape). Plusieurs chutes se sont produites, qui ont conduit à l'abandon de  l'Allemand Fabian Wegmann et de l'Australien Luke Durbridge. Le Suisse Steve  Morabito, le premier lieutenant d'Evans en montagne, a été également touché mais a pu poursuivre la course.

C'est la première victoire d'étape dans un grand tour pour Michael Rogers, 34 ans, qui n'a renoué avec la compétition que fin avril, à l'occasion de  Liège-Bastogne-Liège. Il avait été retiré du peloton après un contrôle antidopage positif  (clenbutérol) à la fin de la saison dernière. Mais ses explications, une  contamination alimentaire, ont convaincu les instances, ce qui lui a valu  d'être "blanchi" par l'Union cycliste internationale.

Classement de l'étape

1. Michael Rogers (AUS/Tinkoff)  les 249 km en 5 h 48:07.
2. Simon Geschke (GER/GIA) à 10.
3. Enrico Battaglin (ITA/BAR) 10.
4. Wilco Kelderman (NED/BKN) 10.
5. Gianluca Brambilla (ITA/OPQ) 10.
6. Moreno Moser (ITA/CAN) 10.
7. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 10.
8. Matteo Rabottini (ITA/NRI) 10.
9. Fabio Duarte (COL/COL) 10.
10. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 10.

Classement général

1. Cadel Evans (AUS/BMC) 48h39:04.
2. Rigoberto Uran (COL/OPQ) à 0:57.
3. Rafal Majka (POL/TIN) 1:10.
4. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 1:20.
5. Steve Morabito (SUI/BMC) 1:31.
6. Fabio Aru (ITA/AST) 1:39.
7. Wilco Kelderman (NED/BKN) 1:44.
8. Nairo Quintana (COL/MOV) 1:45.
9. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 1:49.
10. Ivan Basso (ITA/CAN) 2:01.
11. Pierre Rolland (FRA/EUC) 2:56.
12. Wout Poels (NED/OPQ) 3:03.

Christian Grégoire