Michael Rogers
Michael Rogers s'est imposé au sommet des terribles pourcentages du Monte Zoncolan | LUK BENIES / AFP

Rogers dompte les pentes du Zoncolan

Publié le , modifié le

Au sommet du terrible mont Zoncolan, Michael Rogers (Tonkoff-Saxo) a remporté la 20e et avant-dernière étape du Tour d’Italie, l’une des plus attendues de l’édition 2014. L’Australien a devancé sur la ligne les Italiens Franco Pellizotti et Francisco Bongiorno, ce dernier ayant été déséquilibré par un spectateur dans la montée finale. Au général, aucun changement sur le podium, au pied duquel reste Pierre Rolland : au terme d’une ascension parfaitement maîtrisée, Nairo Quintana a conforté son maillot rose de leader qu’il portera jusqu'au bout de la dernière étape, dimanche à Trieste.

Serein comme Nairo Quintana. Leader du Giro depuis le début de la semaine, le grimpeur colombien a parfaitement manoeuvré le tant redouté Monte Zoncolan. Jamais en difficulté, le maillot rose s'est contenté de suivre son compatriote Rigoberto Uran, deuxième au général, sans que ce dernier ne soit capable de faire la différence sur l'une des plus dures montées d'Europe (10,1km à 12% de moyenne). Au final, Quintana a passé la ligne devant tous ses suivants au classement : Uran, Aru, Pozzovivo... et Rolland, qui n'a pas eu les jambes pour passer à l'attaque et tenter d'accrocher le podium. 

La bataille pour la victoire d'étape s'est jouée au sein d'un groupe d'échappés, qui avaient entamé l'ascension finale avec un avantage de 7 minutes sur le premier peloton. Parmi les hommes de tête, Michael Rogers s'est montré le plus en jambes : déjà vainqueur de la 11e étape à Savone, l'Australien a su imprimer un gros rythme pendant toute la montée du Zoncolan pour enlever son deuxième succès sur l'édition 2014 du Giro. Sur la ligne, à 1730 mètres d'altitude, il a devancé d'une quarantaine de secondes l'Italien Franco Pellizotti, lui aussi membre de l'échappée, et Francesco Bongiorno, qui a eu le malheur d'être déséquilibré par un supporter à 3 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il se trouvait seul devant avec Rogers. 

Nairo Quintana
Nairo Quintana

Au classement général provisoire, Quintana a conservé l'intégralité de son avance (3'07) sur Uran, avant la 21e et dernière étape, sans difficulté entre Gemona del Friuli et Trieste (172 km).

Le classement de l'étape :
1. Michael Rogers (AUS/TIN)
2. Franco Pellizotti (ITA/AND) à 38.
3. Francesco Bongiorno (ITA/BAR) 49.
4. Nicolas Roche (IRL/TIN) 1:35.
5. Brenk Bookwalter (USA/BMC) 1:37.
6. Robinson Chalapud (COL/COL) 1:46.
7. Georg Preidler (AUT/GIA) 1:52.
8. Maxime Monfort (BEL/LTB) 2:12.
9. Dario Cataldo (ITA/SKY) 2:24.
10. Simon Geschke (GER/GIA) 2:37.
...
17. Nairo Quintana (COL/MOV) 4:45.
18. Rigoberto Uran (COL/OPQ) 4:45.
21. Rafal Majka (POL/TIN) 4:59.
22. Fabo Aru (ITA/AST) 5:01.
23. Pierre Rolland (FRA/EUC) 5:05.
24. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 5:10.

Le classement général :
1. Nairo Quintana (COL/MOV) 83h50:25.
2. Rigoberto Uran (COL/OPQ) à 3:07.
3. Fabio Aru (ITA/AST) 4:04.
4. Pierre Rolland (FRA/EUC) 5:46.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 6:41.
6. Rafal Majka (POL/TIN) 7:13.
7. Wilco Kelderman (NED/BKN) 11:09.
8. Cadel Evans (AUS/BMC) 12:00.
9. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 13:35.
10. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 15:49.
 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer