Quintana Giro
Nairo Quintana, vainqueur du Tour d'Italie 2014 | LUK BENIES / AFP

Quintana remporte le Giro

Publié le , modifié le

Nairo Quintana (Movistar) a remporté comme prévue le Tour d'Italie dimanche à l'issue de la dernière étape disputée sur 172 km entre Gemona Del Friuli et Trieste, remportée au sprint par le Slovène Luka Mezgec (Giant). Quintana, le favori au départ de Belfast le 9 mai dernier, a justifié son statut, dix mois après avoir pris la deuxième place du Tour de France. Il devient le premier Colombien a s'imposer sur le Giro. Le Français Pierre Rolland termine 4e.

Après les dernières difficultés de montagne, où le Colombien était parvenu à garder son maillot sans être trop inquiété, notamment samedi dans la montée du Zoncolan où ses principaux concurrents ne l'ont pas vraiment attaqué, cette dernière étape n'était presque qu'une transition où les favoris se sont surtout assurés de ne pas prendre de risques. La course s'est décantée avec le sprint attendu où, contrairement à ceux qui s'étaient déroulés en début d'épreuve et qui avaient été dominés par le Français Nacer Bouhanni, il était cette fois davantage question de fraîcheur.   

Mezgec, 25 ans, a décroché son premier succès d'étape dans le Giro. Il a devancé l'Italien Giacomo Nizzolo, l'Américain Tyler Farrar et le Français Nacer Bouhanni, qui n'a pu enlever une quatrième victoire mais a assuré son maillot rouge du classement par points.

Quintana prend rendez-vous

Quintana, soutenu par l'équipe Movistar à son service, a construit son succès en deux journées décisives. Mardi dernier, dans la terrible étape du Val Martello, quand il a lancé dans la descente enneigée du Stelvio une attaque que lui ont reprochée ensuite la plupart de ses adversaires, qui pensaient à une temporisation de la course. Puis jeudi dans le contre-la-montre en côte du  Monte Grappa, où seul Aru lui a tenu tête. Vainqueur de ces deux étapes, le Colombien a renversé une situation qui lui avait été longtemps défavorable, en raison d'une chute puis d'une infection de la gorge. 

Au classement final, le Colombien du Boyaca, 24 ans, a devancé un compatriote, Rigoberto Uran, déjà deuxième l'an passé. La troisième place a été décrochée par la révélation de l'épreuve, Fabio Aru, un jeune grimpeur sarde de 23 ans qui a délogé du podium le Français Pierre Rolland.

Désormais Nairo Quintan voit plus loi. S'il n'ira pas au Tout de France cette année, il sera bien présent en 2015. "Je ne sais pas encore si je courrai le Giro . Il y a plusieurs options. On en parlera avec les responsables de l'équipe", a ajouté le grimpeur colombien. "Cette année, la décision a été difficile à prendre, a-t-il poursuivi. Mais Eusebio (Unzue, manager de l'équipe) a eu raison. J'ai pu mener l'équipe dans un grand Tour pendant trois semaines, c'est très important".

Quintana a découvert le Tour de France en 2013. Vainqueur d'une étape (Semnoz), maillot blanc de meilleur jeune et maillot à pois du meilleur grimpeur, il n'a été devancé au classement général que par le Britannique Chris Froome. Depuis ses débuts professionnels en 2012, le Colombien a couru trois grands
Tours: Vuelta 2012 (36e), Tour de France 2013 (2e) et donc ce Giro  2014 qu'il a remporté. 

Classement général final

1. Nairo Quintana (COL/MOV) 88h14:32.
2. Rigoberto Uran (COL/OPQ) à 2:58.
3. Fabio Aru (ITA/AST) 4:04.
4. Pierre Rolland (FRA/EUC) 5:46.
5. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 6:32.
6. Rafal Majka (POL/TIN) 7:04.
7. Wilco Kelderman (NED/BKN) 11:00.
8. Cadel Evans (AUS/BMC) 11:51.
9. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 13:35.
10. Robert Kiserlovski (CRO/TRE) 15:49.
11. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 24:45.
12. Franco Pellizotti (ITA/AND) 26:13.
13. Alexandre Geniez (FRA/FDJ) 27:02.
14. Maxime Monfort (BEL/LTB) 28:36.
15. Ivan Basso (ITA/CAN) 32:08.
16. Hubert Dupont (FRA/ALM) 36:15.

Christian Grégoire