Première victoire d'étape de Peter Sagan sur le Giro

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Le Slovaque Peter Sagan (Bora), au prix d'un numéro, remporte la 10e étape du Giro 2020, son premier succès sur le Tour d'Italie
Le Slovaque Peter Sagan (Bora), au prix d'un numéro, remporte la 10e étape du Giro 2020, son premier succès sur le Tour d'Italie | AFP - Luca Bettini

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La 10e étape a été très animée ce mardi entre Lanciano et Tortoreto à la fois sur la route qu'avant le départ. Les équipes Mitchelton-Scott et Jumbo-Visma se sont retirées de la course après des tests positifs à la Covid-19 tout comme Michael Matthews. Sur la route, Peter Sagan a réussi un sacré numéro en s'imposant pour la première fois sur le Giro, sa première victoire depuis 461 jours. Chez les favoris, Joao Almeida a repris trois secondes sur ses poursuivants alors que Jakob Fuglsang a perdu 1'38''.

461 jours. C'est le temps qu'il a fallu à Peter Sagan pour retrouver le goût de la victoire sur un vélo. Quoi de mieux qu'une étape taillée comme une classique pour permettre au Slovaque de relever à nouveau les bras ? Peter Sagan a fait un grand numéro ce mardi sur les bords de la Mer adriatique en partant dès la première heure de course puis en attaquant à nouveau à douze kilomètres de l'arrivée. Il gagne sa première étape de sa carrière sur le Giro et compte désormais au moins une victoire dans chacun des trois grands tours.

L'échappée composée notamment de Filippo Ganna, Dario Cataldo, Nicolas Edet ou encore Ben Swift, a pourtant mis du temps avant de réussir à définitivement s'envoler. La Groupama-FDJ d'Arnaud Démare roulant fort à sa poursuite pour essayer de reprendre Peter Sagan, dangereux au classement cyclamen que dominait le sprinteur français avant l'étape. Mais après une quinzaine de kilomètres, les hommes de Marc Madiot se sont relevés permettant ainsi aux fuyards de viser la victoire d'étape. Peter Sagan n'a pas laissé passer sa chance. Le Slovaque compte désormais 20 points de retard sur Arnaud Démare pour la course au maillot cyclamen.

Chez les favoris, Joao Almeida a renforcé son maillot rose en montant sur la troisième marche du podium, grappillant par la même occasion quatre secondes de bonification. A vingt kilomètres de l'arrivée, Pello Bilbao avait pourtant menacé sérieusement le leader du Giro en allant jusqu'à lui prendre près de 25 secondes d'avance. Mais l'Espagnol a finalement été repris par Almeida et les autres favoris. Sauf un. En effet, Jakob Fuglsang a lui perdu beaucoup de temps dans la lutte au classement général, victime d'une crevaison. Il a perdu 1'38'' sur le maillot rose.

à voir aussi Giro : Les équipes Jumbo-Visma et Mitchelton-Scott quittent la course après des tests positifs à la Covid-19 Giro : Les équipes Jumbo-Visma et Mitchelton-Scott quittent la course après des tests positifs à la Covid-19