Luca Paolini
Luca Paolini | AFP - Luk Benies

Paolini nouveau leader sur le Giro

Publié le , modifié le

Luca Paolini (Katusha) a remporté lundi la 3e étape du Tour d'Italie disputée sur 222 km entre Sorrente et Marina di Ascea. L'Italien s'est extirpé du groupe de tête dans une descente à 6 km de l'arrivée, parvenant à maintenir ses poursuivants à distance dans un final compliqué marqué par plusieurs chutes. Paolini l'a emporté avec 15 secondes d'avance et s'est emparé du maillot rose de leader.

L'équipe Sky était encore une fois très attendue dans cette étape où, dans le sillage du leader de la veille désignée par sa domination dans le contre la montre par équipes,  Salvatore Puccio, on attendait que Wiggins, son leader incontesté, prenne les choses en mains. La course en a décidé autrement,  avec deux  ascensions de moyenne montagne, qui ont permis un premier écrémage et notamment d'écarter les sprinteurs dans la lutte pour l'arrivée, pour l'arrivée,, mais surtout, sur ce terrain accidenté qui ne permet pas beaucoup de repos, de longues séquences de descente tout aussi ardues à négocier, et qui nécessitait une vigilance de tous les instants. Avec une série d'attaques, initiées nitamment par le Canadien Ryder Hesjedal, tenant du titre, et intenable dans les dernier kilomètres. A un rythme très soutenu, près de 60 km/h, les attaquants ont attaqué les derniers 25 km dans une course de mouvement qui a projeté à terre  plusieurs coureurs dont Michele Scarponi, retardé par un problème sur son vélo, et Robert Gesinjk, qui a perdu aussi une poignée de secondes sur l'incident.   

C'est finalement Luca Paolini qui a porté l'attaque décisive, en phase descendante, profitant de quelques atermoiement dans le groupe de t^te. Il a eu beaucoup de difficultés à creuser l'écart avant que les Sky, peut-être pas forcément mécontents d'abandonner provisoirement le maillot et le contrôle de la course, décident de lever le pied, et que les circonstances dues aux chutes lui permettent de creuser l'écart. Sur la ligne, il a précédé un petit groupé réglé par l'Australien Cadel Evans, devant le Canadien Ryder  Hesjedal.

Classement de la 3e étape 

1. Luca Paolini (ITA/KAT), les 222 km en 5 h 43:50.
2. Cadel Evans (AUS/BMC)     à 16".
3. Ryder Hesjedal (CAN/GRM)   16.
4. Mauro Santambrogio (ITA/VIN)  16.
5. Samuel Sanchez (ESP/EUS)     16.
6. Giampaolo Caruso (ITA/KAT)    16.
7. Pieter Weening (NED/ORI)    16.
8. Bradley Wiggins (GBR/SKY)  16.

Classement général

1.  Luca Paolini (Ita / Katusha)  9h04'32"   
2.  Bradley Wiggins (G-B / Team Sky) à 17"
3.  Rigoberto Uran (Col / Team Sky)   17"          
4.  Benat Intxausti (Esp / Movistar)   26"   
5.  Vincenzo Nibali (Ita / Astana) 31"
6.  Valerio Agnoli (Ita / Astana) 31
7.  Ryder Hesjedal (Can / Garmin) 34" 
8.  Giampaolo Caruso (Ita / Katusha) 36" 
9.  Yury Trofimov (Rus / Katusha)  36"    
10. Sergio ao (Col / Team Sky)  37"

Christian Grégoire