Vincenzo Nibali en remet une couche sur le Giro
Nibali sera encore une fois le grand favori du Giro | LUK BENIES - AFP

Le Giro partira d'Irlande

Publié le , modifié le

Le Tour d'Italie 2014, qui commencera le 9 mai, restera trois jours en Irlande, observera trois jours de repos et se terminera le 1er juin à Trieste (nord-est) après quelque 3450 kilomètres d'un parcours montagneux. Cette 97e édition, présentée lundi à Milan, rend hommage dix ans après sa mort au grimpeur italien Marco Pantani, vainqueur du Giro et du Tour de France en 1998.

Les organisateurs ont obtenu le feu vert de l'Union cycliste internationale  (UCI) pour avancer de 24 heures le départ de Belfast afin qu'une journée de  repos soit préservée pour le retour en Italie après le long transfert d'Irlande  et le départ de la 4e étape à Bari, dans les Pouilles, au sud de la péninsule. Neuf arrivées au sommet (quatre en moyenne montagne, cinq en haute  montagne) sont prévues, l'apothéose étant prévue à la veille de l'arrivée sur  le Monte Zoncolan, l'une des montées les plus dures du pays.

En plus d'un contre-la-montre par équipes pour la première journée à  Belfast, deux autres "chronos" individuels figurent au programme. Le premier  dans les prestigieux vignobles piémontais, entre Barbaresco et Barolo, sur 46,4  kilomètres (12e étape), le second de 26,8 kilomètres (19e étape) sur les pentes  du Monte Grappa, au-dessus de Bassaso. Depuis sa création en 1909, le Giro partira pour la 11e fois de l'étranger.  Pour la 3e fois dans ses 5 dernières éditions après Amsterdam (Pays-Bas) en  2010 et Herning (Danemark) en 2012. L'arrivée à Trieste est la troisième de  l'histoire.

L'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur de l'édition 2013, et d'autres  coureurs de premier plan (Evans, A. Schleck, Valverde, Quintana, Basso,  Scarponi...) ont assisté à la présentation du parcours. Trois des responsables de RCS Sport, la société organisatrice, ont été  suspendus la semaine passée à titre préventif et non disciplinaire après la  découverte d'un "trou" qui pourrait atteindre une douzaine de millions d'euros.

Les étapes

9 mai: 1re étape Belfast - Belfast, 21,7 km (contre-la-montre par équipes)
10 mai: 2e étape Belfast - Belfast, 218 km
11 mai: 3e étape Armagh (Irlande du Nord) - Dublin, 167 km
12 mai: repos
13 mai: 4e étape Giovinazzo - Bari, 121 km
14 mai: 5e étape Tarante - Viggiano, 200 km
15 mai: 6e étape Sassano - Montecassino, 247 km
16 mai: 7e étape Frosinone - Foligno, 214 km
17 mai: 8e étape Foligno - Montecopiolo, 174 km
18 mai: 9e étape Lugo - Sestola, 174 km
19 mai: repos
20 mai: 10e étape Modène - Salsomaggiore Terme, 184 km
21 mai: 11e étape Collecchio - Savone, 249 km
22 mai: 12e étape Barbaresco - Barolo, 46,4 km (contre-la-montre individuel)
23 mai: 13e étape Fossano - Rivarolo Canavese, 158 km
24 mai: 14e étape Agliè - Oropa, 162 km
25 mai: 15e étape Valdengo - Montecampione, 217 km
26 mai: repos
27 mai: 16e étape Ponte di Legno - Val Martello, 139 km
28 mai: 17e étape Sarnonico - Vittorio Veneto, 204 km
29 mai: 18e étape Belluno - Refuge Panarotta, 171 km
30 mai: 19e étape Bassano del Grappa - Monte Grappa, 26,8 km  (contre-la-montre individuel)
31 mai: 20e étape Maniago - Monte Zoncolan, 167 km
1er juin: 21e étape Gemona del Friuli - Trieste, 169 km

Les principales difficultés (entre parenthèses, l'arrivée de l'étape)

8e étape (Montecopiolo):
Montecopiolo: 18,8 km à 6,3 % (1235 m)
   
9e étape (Sestola):
Passo del Lupo, Sestola: 10,7 km à 5,7 % (1528 m)
   
14e étape (Oropa):
Bielmonte: 18,3 km à 6,2 % (1482 m)
montée d'Oropa: 11,8 km à 6,2 % (1142 m)
   
15e étape (Montecampione):
Plan di Montecampione: 18,6 km à 7,8 % (1665 m)
   
16e étape (Val Martello):
Passo di Gavia: 16,5 km à 8 % (2618 m)
Passo dello Stelvio: 21,7 km à 7,2 % (2758 m)
Val Martello: 22,3 km à 6,4 % (2051 m)
   
18e étape (refuge Panarotta, Valsugana):
Passo di San Pellegrino: 11,8 km à 6,4 % (1918 m)
refuge Panarotta: 15,8 km à 7,9 % (1760 m)
   
19e étape (Monte Grappa):
Monte Grappa: 19,3 km à 8 % (1712 m)
   
20e étape (Monte Zoncolan):
Passo del Pura: 11,2 km à 7,7 % (1428 m)
Sella Razzo: 15,8 km à 5,2 % (1816 m)
Monte Zoncolan: 10,1 km à 11,9 % (1730 m)

AFP